Gabriel GOHAU

Gabriel-René-Marc Gohau est un historien des sciences de la Terre de nationalité française, né à Nantes (Loire-Atlantique) le 28 octobre 1934.

Après des études jusqu'au baccalauréat dans sa ville natale, il entre en 1955 à l'École normale supérieure de Saint-Cloud, où il prépare la licence ès sciences à la Sorbonne. Ayant suivi avec passion, à l'ENS, les cours de géologie de Léon Lutaud, il choisit pour sujet de DES, en 1958, un travail sur la tectonique de la région de Vence (Alpes-Maritimes) que lui propose Jacques Bourcart, qui vient de succéder à Lutaud dans la chaire de géologie dynamique.

Reçu en 1959 à l'agrégation de sciences naturelles, il est nommé à Paris, au lycée Janson de Sailly, où se déroulera toute sa carrière.

C'est alors que se manifeste son goût pour l'histoire des sciences. Il lit les ouvrages de Gaston Bachelard (1884-1962) et de Georges Canguilhem (1904-1995). Il rencontre ce dernier, et suit ses séminaires, au moment où lui-même achève un ouvrage de vulgarisation intitulé Biologie et biologistes, paru en 1978.

Membre fondateur du Comité français d'Histoire de la Géologie (COFRHIGEO) créé en 1976 par François Ellenberger, Gabriel Gohau abandonne l'histoire de la biologie (il y reviendra en 1997 dans une Histoire des sciences de la vie, rééditée en 2011, qu'il signe avec Pascal Duris) pour celle de la Géologie qui correspond mieux à ses intérêts, et entreprend la préparation d'une thèse d'Etat sur les Idées anciennes sur la formation des montagnes, qu'il soutient en 1983 sous la direction de François Dagognet. Il publie ensuite une Histoire de la Géologie (1987), qui sera rééditée en format de poche dans la collections "Points", puis traduite et publiée aux Etats-Unis (A History of Geology, 1990).

Dans l'intervalle, Gabriel Gohau est invité par les Éditions Albin Michel à écrire, pour la prestigieuse collection "L'Évolution de l'humanité", le volume sur Les sciences de la Terre aux XVIIe et XVIIIe siècles (1990). Il est distingué en 1994 par la Société géologique de France qui lui décerne le prix Wegmann d'Histoire de la Géologie.

Gabriel Gohau, qui a succédé en 1996 à François Ellenberger à la présidence du Comité français d'Histoire de la Géologie, publie encore en 2003 Naissance de la Géologie historique, puis une Histoire de la Tectonique (2010), année où la Geological Society of America lui décerne son History of Geology Award.