La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

  N° 60 - Juin 2000

Application de la loi sur l’eau et processus de négociation. Limiter l’irrigation sans nuire à la production agricole

 

Par Sophie ALLAIN
Chercheur – INRA

 

En France, la loi sur l’eau du 3 janvier 1992 introduit des obligations nouvelles en matière de protection de la ressource en eau ; le préfet est autorisé, notamment, à prendre des mesures de restriction provisoire en cas de pénurie.
Ces mesures concernent directement l’agriculture, les surfaces irriguées s’étant fortement développées depuis 1970, et leur application ne va pas sans soulever de multiples problèmes, les interdictions d’irriguer pouvant entraver fortement la production et générer des effets pervers.
Aussi la profession agricole a-t-elle engagé en divers endroits des négociations avec l’Administration, pour défendre ses intérêts économiques tout en respectant le milieu aquatique et les autres usages de l’eau.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr