La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

  N° 60 - Juin 2000

Les politiques d’environnement comme politiques de l’innovation

 

Par Franck AGGERI
CGS, Ecole des Mines de Paris

 

Compte tenu du niveau d’incertitude, de la complexité des problèmes d’environnement et de la distribution des savoirs entre de nombreux acteurs, les pouvoirs publics n’ont plus les moyens, ni les connaissances suffisantes, pour construire unilatéralement un cadre réglementaire.
Dès lors, il ne s’agit plus tant pour eux de négocier avec les industriels, que de construire une coopération dynamique autour d’un projet d’innovation, c’est-à-dire de mobiliser les acteurs autour de contrats révisables et de dispositifs de pilotage adéquats.
Cela passe, à la fois, par une activité de terrain continue visant à mieux coller aux exigences d’un processus en cours et, en complément, par un effort accru de prospective visant à éviter les travers de politiques sectorielles mal coordonnées et potentiellement contradictoires.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr