w

 

 
 

La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 74 - Décembre 2003

LA RÉSISTANCE DES PETITS MONDES : RÉFORMES DES MARCHÉS ET RÉSEAUX DE PARTICIPATION EN ITALIE

 

Par Raffaele CORRADO
Université de Bologne
et
Maurizio ZOLLO
INSEAD

 

En Italie, le développement de normes plus saines de protection des petits actionnaires ainsi que la limitation des accords de contrôle ont réduit le degré de participation partagée et l’utilisation de blocs de contrôle par les grands actionnaires. Ces réformes ont également scindé les principaux groupes d’actionnaires en plusieurs réseaux de taille plus restreinte. Toutefois, le changement significatif de la densité du réseau des participations n’a pas affecté ses caractéristiques d’ensemble : les liens avec les autres co-actionnaires demeurent aussi " fermés " entre eux et aussi " proches " les uns des autres. Ainsi, malgré l’accroissement massif de sa fragmentation, le réseau des entreprises italiennes reste un " petit monde ", au sens technique comme au sens pratique.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 74 - Décember 2003

 

Small worlds resist: Market reforms and shareholding networks in Italy 

 

Raffaele Corrado and Maurizio Zollo 

 

In Italy, the development of better rules for protecting small shareholders and the limitation of holding agreements have reduced joint holdings and kept blocs of big shareholders from exercising control. These reforms have also split major groups of shareholders up into several smaller networks. The significantly changed density of this shareholding network has
not affected its overall characteristics: relations with "co-shareholders" are still as closed and close. Despite massive fragmentation, the network of Italian firms is still a small world in the technical and practical sense. 

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr