La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 73 - Septembre 2003

DU DÉPEÇAGE À L'ASSEMBLAGE, L'INVENTION DU TRAVAIL À LA CHAÎNE À CHICAGO ET À DETROIT

 

par Jean-Louis PEAUCELLE
Professeur de gestion, Laboratoire GREGEOI-FACIREM,IAE
Université de la Réunion

 

Hauts salaires et haute productivité, par un grand effort des personnes, par une mécanisation, par une gestion rigoureuse des flux : ce sont les ingrédients du progrès industriel et économique du XXe siècle. La chaîne d'assemblage est la solution technique au problème de la production de masse. Elle a été expérimentée dans les industries alimentaires américaines - et, tout particulièrement, dans les célèbres abattoirs de Chicago - dès le milieu du XIXe siècle, pour le dépeçage et pour l'empaquetage. Ces industries sont néanmoins souvent oubliées dans l'histoire des progrès techniques pour laquelle la chaîne de montage est née à Detroit, en 1913, chez Ford. Pourtant, elles ont eu à résoudre, les premières, des problèmes apparemment spécifiques mais auxquels les autres industries ont, par la suite, été confrontées, empruntant alors les solutions déjà expérimentées ailleurs.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 73 - September 2003

 

From slaughterhouses to the assembly line: Inventing assembly-line work in Chicago and Detroit

 

Jean-Louis Peaucelle

 

High wages and high productivity thanks to workers’ efforts, mechanization and an exacting management of flows, such were the ingredients of industrial and economic progress during the 20th century. The assembly line technically solved problems related to mass production. Experiments with it were conducted in the American food industry, in particular on the processes of cutting up and packing meat in the Chicago slaughterhouses in the mid-19th century. Overlooking this industry’s role, the history of techniques declares that the assembly line was invented in 1913 at the Ford plant in Detroit. Nonetheless, the slaughterhouses were the first place that handled problems of mass production — what other industries would have to do later on… by borrowing previously experimented solutions.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr