La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 78 - Décembre 2004

L’HYBRIDITE DE LA THEORIE A LA PRATIQUE : GERER LA RECHERCHE EN PARTENARIAT ENTRE L’ENTREPRISE ET L’UNIVERSITE

 

par Chantale MAILHOT
et
Anne MESNY
HEC Montréal

 

Le financement de la recherche académique par l’industrie ne risque-t-il pas de mettre en danger les normes qui assurent le bon fonctionnement de la science ? Posée de façon aussi abrupte la question peut choquer : n’assite-t-on pas, en effet et partout dans le monde, à une multiplication et une diversification des partenariats de recherche entre les entreprises et les universités ? Cette coopération n’est-elle pas suscitée, facilitée - voire imposée - par des gouvernements soucieux de développer les activités de production, de traitement et de diffusion des connaissances dans ce qu’il est désormais convenu d’appeler une « économie de la connaissance » ? Pourtant, au-delà des discours célébrant une nouvelle ère quant aux liens entre science et industrie, l’hybridation entre la logique de la science et la logique de l’industrie ne va pas de soi, en témoigne l’échec – tant du point de vue de l’entreprise impliquée que de celui des chercheurs universitaires – du partenariat étudié dans cet article.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 78 - December 2004

 

Hybridizing theory and practice: Managing company-university partnerships in research

 

Chantale Mailhot and Anne Mesny

 

Does the funding of academic research by industry endanger the norms underlying the proper conduct of science? This question, so curtly put, might shock us. Everywhere around the world, are partnerships in research between companies and campuses not proliferating and diversifying? Governments want to develop production and further the processing and circulation of knowledge in what is now commonly called a knowledge-based economy. To this end, are they not stimulating, facilitating or even imposing this cooperation? Beyond celebrations of a new era in relations between science and industry, the hybridization of the “rationales” of science and industry is not automatic — evidence of this being the failure, for both the firm and academics, of the partnership analyzed in this article. 

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr