La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 75 - Mars 2004

HARMONISATION COMPTABLE INTERNATIONALE DE LA RESISTIBLE ASCENSION DE l'IASC/IASB

 

par Bernard COLASSE
CREFIGE - Université Paris-Dauphine

 

Organisation internationale de droit privé qui tire sa légitimité normative du monde anglo-saxon et produit des informations à destination des investisseurs, l’IASC/IASB ne dispose d’aucun pouvoir coercitif pour faire appliquer les normes comptables qu’il émet. Il lui faut donc constamment prouver sa légitimité et rechercher l’appui d’organisations plus puissantes, telles l’IFAC , l’IOSCO ou encore l’Union Européenne, elle-même divisée entre le modèle actionnarial anglo-saxon et le modèle partenarial continental. Le rejet récent des normes 32 et 39 apparaît alors comme une contestation du référentiel anglo-saxon par les tenants du modèle continental.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 75 - March 2004

 

The international standardization of bookkeeping practices: On the resistible rise of IASC/IASB

 

Bernard Colasse

 

The International Accounting Standards Board and International Association for Statistical Computing produce information for investors. These private international organizations draw legitimacy for establishing bookkeeping standards from the English-speaking world but have no power for seeing to it that the standards they approve are put into practice. They have to constantly prove their legitimacy and seek support from more powerful organizations, such as the International Institute for Facilitation and Consensus (IFAC), the International Organization of Securities Commissions (IOSCO) or the European Union. In matters of accountancy, the EU is divided between a shareholders’ model as in English-speaking lands and a partnership model as on the European mainland. The recent rejection of standards 32 and 39 suggests that the supporters of the continental model are impugning the reference to an English-speaking one.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr