La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

   
Télécharger gratuitement
la revue complète
   

 

 

N° 81 - Septembre 2005

LA VITRINE OU L’ARRIERE BOUTIQUE !
Le rôle des Contrats Territoriaux d’Exploitation en Guadeloupe

 

par Eduardo CHIA
INRA-SAD
et
Michel DULCIRE
CIRAD-TERA

 

L’application de la LOA en Guadeloupe via les CTE achoppe sur un système d’action marqué par des institutions défendant encore, dans leur très grande majorité, un modèle productiviste tourné vers l’exportation. Il ressort des enquêtes exhaustives réalisées auprès des agriculteurs signataires, que les CTE ont servi à appuyer des situations existantes -, béquilles financières ou coups de pouce à une dynamique en cours - et jamais à faire émerger un nouveau projet nit de nouvelles pratiques de développement local. La gestion « à l’ancienne » des incitations de nouveau type présentées au monde rural a transformé le nouveau contrat social proposé en contrat bancal. Un détournement qui peut se révéler salutaire pour concilier le modèle productiviste et celui promu par la loi. L’analyse des raisons et des spécificités de ce manque de cohérence entre les objectifs de la LOA et les façons dont les CTE ont été déclinés dans l’île met en évidence des apprentissages organisationnels notables : ceux-ci augurent d’une prise en main plus satisfaisante des prochains contrats par la profession et les institutions d’accompagnement.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 81 - September 2005

 

The shop’s window or the back room! The role of Territorial Operation Contracts in Guadeloupe

 

Eduardo CHIA and Michel DULCIRE

 

Applying the Farming Orientation Act (Loi d'Orientation Agricole, LOA) in Guadeloupe via Territorial Operation Contracts has run up against a pattern of behavior whereby the large majority of institutions still defend a productivistic model turned toward exportation. According to exhaustive surveys of farmers who have signed up under this program, these contracts have reinforced existing situations. They have been financial props or stimulants for trends already way; they have never helped a new project emerge, nor new practices in local development. The “old” way of managing this new sort of incentives for rural areas has skewed the social contract being proposed. This might turn out to be beneficial by making the productivistic model compatible with the one laid down in the Farming Act. Analyzing the reasons for this lack of coherence between this Act’s objectives and the implementation of the Territorial Operation Contracts on the island sheds light on significant cases of organizational learning. This lead us to expect that professionals and institutions will more satisfactorily control the next generation of contracts to be signed.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr