La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

   
Télécharger gratuitement
la revue complète
   

 

 

N° 81 - Septembre 2005

ETRE UN « MAUDIT FRANÇAIS » EN GESTION AU QUEBEC

 

par Jean-Pierre DUPUIS
HEC

 

Aujourd’hui, alors que la plupart des anthropologues voit les cultures comme des ensembles dynamiques et ouverts, en interaction les uns avec les autres, le management interculturel peine encore à incorporer ces connaissances et à s’ouvrir à des approches de la culture plus interactionnistes. Comment, par exemple, expliquer le refus d’entrer en relations d’affaires que manifestent certains Québécois ou l’enfermement que subissent – ou choisissent - certains Français expatriés au Québec, difficultés symbolisées par l’expression « maudit Français » si souvent entendue ? Pour tenter d’y voir clair, l’auteur a enquêté sur le vécu de ce non-dit auprès des différents protagonistes et interroge l’histoire des relations entre la France et le Québec depuis la cession de la Nouvelle-France.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 81 - September 2005

 

Being a “damned Frenchman” in management in Quebec

 

Jean-Pierre DUPUIS

 

Nowadays, even as most anthropologists are seeing cultures as being dynamic and open in interaction with each other, intercultural management is having trouble incorporating this knowledge and opening toward interactionist approaches to culture. How, for instance, to explain the refusal of certain persons in Quebec to enter into business relations? Or the “confinement” that some French persons living in Quebec experience or choose — difficulties symbolized by the oft heard phrase “damned Frenchman”? To see more clearly into this, the author has inquired into the experiences of various persons and into the history of the relations between France and Quebec since New France was handed over to Great Britain.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr