La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 83 - Mars 2006

APPRENTISSAGE DE LA COORDINATION ENTRE ACTEURS PROFESSIONNELS
Le cas d'un réseau de santé

 

par Corinne GRENIER
Professeur associé, coordinatrice scientifique Pôle Santé et Social, Euromed Marseille
Ecole de management et chercheur au laboratoire Tech-CICO,
Université de technologie de Troyes

 

Les réseaux de santé se sont constitués en vue d'apporter des réponses innovantes à des pathologies mal connues ou complexes, sous la forme d'une nouvelle organisation de l'action collective autour du patient : décloisonner les professions de santé et favoriser la coopération, replacer le malade au centre des préoccupations, rechercher des complémentarités de ressources, diffuser des connaissances, améliorer la qualité, réduire les coûts... Mais il s'agit d'un processus lent et délicat qui débute par une période informelle où les acteurs élaborent peu à peu l'objet de leur regroupement et les premiers dispositifs de leur travail collectif. Peu d'initiatives dépassent le stade d'une amélioration des relations interpersonnelles, car cette phase critique n'est jamais neutre : elle entraîne une redéfinition des territoires professionnels et nécessite une réflexion gestionnaire que les professionnels de santé ont peu l'habitude de conduire. L'étude de la construction du Réseau RPM (Réseau Pôle Mémoire) montre dans quelle mesure la discussion autour des cas a pu favoriser l'apprentissage de ces nouveaux modes de coordination, en lien avec les spécificités de ces organisations.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 83 - March 2006

Learning coordination: Health networks

 

Corinne Grenier

 

Health networks form for the purpose of providing innovative responses to poorly known or complicated pathologies. They give rise to new ways of organizing group actions around patients: decompartmentalize health professions, boost cooperation, place the patient at the center of concern, look for supplementary resources, circulate knowledge, improve quality, reduce costs… But this slow, tricky process starts out with an informal period when parties gradually define the reasons for forming a group and draw up the first procedures for collectively working together. Few initiatives move beyond this critical phase of improving interpersonal relationships, which is never neutral. It involves redefining “occupational territories” and necessitates a managerial approach, to which health professionals are seldom accustomed. Through a study of how the RPM Network (Réseau Pôle Mémoire) was set up, we see the extent to which a discussion of cases promoted the learning of new methods of coordination in line with the specific characteristics of the organizations involved.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr