La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 83 - Mars 2006

iDTGV : LA SNCF SUR LES RAILS DE LA MODERNISATION ?

 

par Anne Dreyer
Contrôleur de gestion, Groupe Generali France
Aurélie Jammet
Doctorante au Centre de Gestion Scientifique, Ecole des Mines de Paris
et
Romain Delmas
Inspecteur au Crédit Immobilier de France

 

iDTGV, nouveau concept de voyage en TGV lancé fin 2004, peut apparaître comme la première réalisation concrète du nouveau défi d'innovation que s'est lancé la SNCF. S'appuyant sur deux réussites majeures de l'entreprise, le TGV et la vente en ligne, iDTGV semble découler d'une volonté d'anticiper les évolutions du marché tout en créant "du nouveau" dans l'entreprise. Mais cette modernisation ne peut être menée à la SNCF comme dans une entreprise privée. Ainsi, l'entreprise a dû recourir à la filialisation pour se donner la souplesse et la liberté d'action qui lui étaient nécessaires. De cette manière, elle a pu sortir du carcan réglementaire imposé par ses statuts et mener une réflexion approfondie sur les véritables attentes des utilisateurs du service public ferroviaire, tout en ayant les moyens de les tester à travers l'exploitation de rames TGV. La question qui reste en suspens est celle qu'ont posée les organisations syndicales au moment du lancement de cette initiative: iDTGV représente-t-elle une menace pour le service public ferroviaire ? Est-elle une atteinte à ses principes de base ?

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 83 - March 2006

iDTGV: Is the SNCF on the rails to modernization?

 

Anne Dreyer, Aurélie Jammet and Romain Delmas

 

The French railway system (SNCF) launched a new concept for traveling by high-speed train (TGV) in late 2004: iDTGV might be its first concrete outcome of an innovation. Based on two major successes in the firm (the TGV and online ticket sales), iDTGV apparently stems from a determination to anticipate market trends by creating “something new”. However this modernization could not be undertaken as in a private company. The SNCF had to set up a subsidiary in order to obtain the necessary flexibility and freedom of action. Thus freed from the stranglehold of regulations, it could focus on users’ actual expectations while conducting tests with TGV carriages. A question has been left hanging that labor organizations asked at the start: does iDTGV threaten the public rail utility or undermine its underlying principles?

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr