La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 85 - Septembre 2006

CONSTRUIRE DES INDICATEURS DURABLES A PARTIR D’UN SAVOIR ISSU DE MULTIPLES PRATIQUES : LE CAS DE LA BIODIVERSITE

 

par Harold LEVREL
Attaché temporaire d'Enseignement et de recherche
à l'Université de Bretagne Occidentale, doctorant des hautes études
en sciences sociales , UMR 51-73, Muséum National d'Histoire Naturelle

 

Comment concevoir des indicateurs durables pour un phénomène scientifique difficile à définir, et observé par de très nombreux acteurs ? Une telle entreprise, dans le domaine de la biodiversité, pourrait sembler une gageure. Et pourtant, le Suivi temporel des oiseaux communs (Stoc), mis en place par le Centre de recherche sur la biodiversité des populations d’oiseaux (CRBPO), apparaît comme un système d’indicateurs durables de biodiversité. Construire un tel système, c’est d’abord prendre la mesure des coûts de transaction entre communautés locales d’ornithologues bénévoles ou professionnels, et leur proposer un langage commun pour réduire ces coûts. C’est ensuite s’interroger sur les besoins d’information à satisfaire, de manière à élaborer un outil suffisamment souple et évolutif. C’est enfin s’appuyer sur la confiance des utilisateurs, et prendre le risque d’une concurrence possible avec d’autres systèmes.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 85 - September 2006

 

Designing indicators out of knowledge stemming from multiple practices: The case of biodiversity

 

Harold Levrel

 

How to design indicators for a hard-to-define scientific phenomenon that very few scientists have observed? Doing this in the case of biodiversity is a wager. Nonetheless, CRBPO (Centre de Recherche sur la Biodiversité des Populations d’Oiseaux) has designed a system of indicators (Stoc, Suivi Temporel des Oiseaux Communs) for following up on the dynamics of bird populations. Developing this system meant, first of all, reckoning with the costs of transactions between local organizations of ornithologists, volunteer or professional, and proposing a common language for reducing these costs. It then entailed an inquiry into information needs in order to develop a sufficiently flexible tool that can evolve. Finally, it called for trusting users and taking the risk of entering into competition with other systems.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr