La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 90 - Décembre 2007

LE CÔTÉ SOMBRE DES PROJETS.QUAND LES INDIVIDUS ET LES COLLECTIFS SOCIAUX SONT MIS EN DANGER PAR LE TRAVAIL EN PROJET

par Alain ASQUIN,
IAE Lyon, Euristik
Gilles GAREL
Université Paris-Est, OEP Prism
et Thierry PICQ
Professeur EM Lyon

 

L’activité projet incarne dans une certaine littérature managériale le mythe de l’action heureuse. Investissez-vous au travail ! Epanouissez-vous en projet ! Mais le projet n’est-il pas, aussi, destructeur de sens, porteur de pathologies et de destabilisations ? En entreprise, les projets sont devenus de véritables machines à exiger et à juger les individus. Bref, le « côté sombre » des projets existe. Cet article s’efforce d’en proposer une structuration provisoire en mobilisant la littérature managériale, embryonnaire sur le sujet, et de nombreux verbatims d’acteurs projet. Pour que les conditions de travail se détériorent au fur et à mesure qu’augmente la stimulation au dépassement de soi et au travail collectif, il faut que quelque chose ne tourne plus rond au royaume des Ressources Humaines en entreprise, et donc au cœur même du capitalisme.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 90 - Décember 2007

The dark side of a project, when work on a project threatens individuals and social groups

Alain Asquin, Gilles Garel and Thierry Picq

 

Project-related activities often figure in the myth of fortune in writings on management. Invest in your job! Find self-fulfillment through involvement in the company’s project! But does a project not also destroy meaning, destabilize personnel and convey the germs of new diseases? Projects have become means whereby a firm makes requirements of individuals and judges them. A project has its dark side. A review of (incipient) managerial writings on this topic and verbatim accounts from persons involved in projects provide data for this analysis. For working conditions to worsen in proportion to an increase in the stimulation to outdo yourself through involvement in a company project, something has to have gone awry in the realm of human resources inside the firm — in the very heart of capitalism.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr