La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 87 - Mars 2007

REAPPRENDRE A CONTER : GENESE D’UN ENTREPRENEUR SOCIAL

par François ROUSSEAU
Docteur en sciences de gestion à l'Ecole polytechnique

 

Une gestion efficace est-elle compatible avec un militantisme fervent ? Une association qui prend de l’importance peut-elle être dirigée comme une entreprise, sans perdre son âme ? Comment se forment les dirigeants de ces ensembles hybrides que sont les organismes sans but lucratif ? L’entrepreneur social, souvent confronté à des situations de crise, va vite comprendre l’utilité de l’apprentissage gestionnaire pour maîtriser concepts, langages et outils. Mais il va aller au-delà car l’organisation militante se doit de transgresser et d’impliquer. Il va, pour cela, développer des dispositifs de gestion du sens. Par le récit des aventures d’un dirigeant associatif, l’auteur illustre cette recherche permanente de marges de libertés nouvelles. Mémoire de l’écrit et tradition orale : tous les moyens sont mobilisés pour une construction collective du sens, surtout quand s’accroît la distance entre un projet local et un projet de société.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 87 - March 2007

Relearning to tell a story: The social entrepreneur’s origins

François Rousseau

 

Is efficient management compatible with activism? Can a non-profit organization, when it grows, be managed like a firm without selling its soul? How are managers “trained” to run these hybrid outfits? The “social entrepreneur” who often has to cope with critical situations will soon come to see that it is worthwhile learning how to manage by having a grasp on the concepts, languages and tools of the managerial sciences. But since activist organizations are bound to “transgress” and become “involved”, he will go even farther and develop means for managing meaning. The story of the adventures of the head of a non-profit organization illustrates this ongoing quest. Whether in written or oral form, the organization’s memory is tapped to collectively work out a meaning, in particular when local projects have little relation to a social cause.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr