La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 87 - Mars 2007

VAUBAN, LA NORMALISATION DU TRAVAIL AVANT TAYLOR ?

par Jean-Louis PEAUCELLE
Professeur de gestion, Université de la Réunion
laboratoire Facirem

 

Vauban, en ses chantiers, avait-il les mêmes soucis de gestion que Taylor deux siècles plus tard ? Non, bien évidemment, mais il a imaginé une démarche tout à fait novatrice pour l’époque, et on retrouvera chez l’économiste américain un même souci de rationaliser le travail et d’en réglementer rythme et rémunération. Dans son « Instruction sur le remuement des terres » Vauban souhaitait quantifier les différentes étapes d’un processus, déterminer une norme de production et ainsi améliorer la productivité. Mais les appareils de mesure correspondant à l’ambition de Vauban n’existaient pas encore, les salaires prévus n’étaient pas individualisés et les travaux vraiment répétitifs ne furent créés qu’avec la production industrielle de masse. Vauban voulait aussi conjuguer productivité et faible salaire, à la différence de Taylor pour qui une partie des gains de productivité devait être retournée aux ouvriers. Autres temps, autres lieux ?

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 87 - March 2007

Vauban: Standardized work before Taylor?

Jean-Louis Peaucelle

 

Did Vauban not have the same managerial preoccupations as Taylor two centuries later? Obviously not, but he did imagine innovative procedures; and he showed as much concern as the American economist with rationalizing work and regulating its pace and pay. In Instruction sur le remuement des terres, Vauban sought to quantify the phases in a process, set production standards and thus improve productivity. But the instruments of measurement did not yet exist for satisfying his aspirations; wages were not individualized; and truly repetitive tasks would not be created till the age of mass industry. Vauban wanted both productivity and low wages, whereas Taylor thought that part of the earnings due to increased productivity should be returned to workers. Other times, other places?

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr