La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 102 - Décembre 2010

La Fiat 500 : gestation et bilan d'une renaissance

par Jean-Marc POINTET
Professeur Associé délégué à la recherche, Université Paris-EST, IRG, ESIEE Management

 

La Fiat 500 connaît un succès commercial phénoménal auquel le groupe Fiat doit une grande partie de son redressement. Pourquoi ce succès ? Quels enseignements peut-on en tirer en termes de marketing ? Pourquoi, malgré l’énorme succès médiatique obtenu en mars 2004 par le concept-car Trepiùuno au design de 500, les responsables de Fiat n’envisageaient-ils pas de concevoir une nouvelle 500 ? L’auteur explique comment l’émergence du pari de ressusciter la 500 s’est accompagnée d’une restructuration du management. Il montre également qu’au-delà de l’évidente émotion générée par le design, la stratégie de Fiat a fait appel aux mécanismes du marketing de l’authentique et du marketing tribal. Sous la forme d’une étude de cas, sont ainsi décryptées les clés de la réussite de cette automobile élue « Voiture de l’année 2008 », symbole d’une révolution de l’entreprise Fiat.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 102 - December 2010

The renaissance of the Fiat 500: Out of the pipeline onto the bottom line

Jean-Marc POINTET
Professeur Associé délégué à la recherche, Université Paris-EST, IRG, ESIEE Management

 

Fiat 500 is a sales phenomenon to which the automaker is very much indebted for its recovery. What are the reasons for this success? What lessons to draw for marketing? Although the car-concept Tre Più Uno, designed like the 500, met with enormous success in the media in March 2004, why did Fiat’s executives not imagine designing a new 500? The idea of resuscitating the car coincided with a restructuring of top management. Beyond the feelings aroused by the 500’s design, Fiat’s strategy appeals to a “marketing of the authentic” and a “tribal marketing”. This case study deciphers the underpinnings of this automobile’s success. Chosen as “Car of the year 2008”, it symbolized a revolution in Fiat.

Retour au sommaire


N° 102 - Dezember 2010

DIE RENAISSANCE DES FIAT 500 : ENTWICKLUNG UND BILANZ

Jean-Marc POINTET
Professeur Associé délégué à la recherche, Université Paris-EST, IRG, ESIEE Management

 

Der Fiat 500 hat sich als ein phänomenaler Verkaufserfolg erwiesen, dem die Fiat-Gruppe einen Großteil ihrer Sanierung verdankt. Warum dieser Erfolg ? Was lässt sich aus dieser Erfahrung für das Marketing lernen ? Warum dachten die Verantwortlichen von Fiat trotz des enormen medienwirksamen Erfolgs, den das Konzeptfahrzeug Trepiuuno im März 2004 mit dem Design des 500 erzielte, nicht daran, einen neuen 500 zu konzipieren ? Der Autor erklärt, wie die Entwicklung des herausfordernden Projekts, den 500 wiederzuerwecken, mit einer Umstrukturierung des Managements einherging. Außerdem zeigt er, dass Fiat nicht nur auf die offensichtliche Emotion abzielte, die das Design hervorrief, sondern auf die Strategie der Mechanismen des Authentizitätsmarketings und des tribal marketings setzte. In der Form einer Fallstudie werden die entscheidenden Faktoren des Erfolgs dieses Fahrzeugs analysiert, das zum „Auto des Jahres 2008“ gekürt und zum Symbol einer Revolution des Unternehmens Fiat wurde.

Retour au sommaire


N° 102 - Diciembre

El renacimiento del fiat 500: origen y balance

Jean-Marc POINTET
Professeur Associé délégué à la recherche, Université Paris-EST, IRG, ESIEE Management

 

Actualmente el Fiat 500 es un gran éxito comercial que ha ayudado en parte al grupo Fiat a mejorar sus finanzas. ¿Cuáles son las razones de este éxito? ¿Qué lecciones se pueden aprender en términos de marketing? ¿Por qué, a pesar del éxito mediático obtenido en marzo de 2004 por el concept-car Tre Più Uno con un diseño similar al del 500, los responsables de Fiat no querían diseñar un nuevo 500? El autor explica cómo el nuevo desafío de resucitar el 500 se acompañó de una reestructuración de la gestión. También muestra que más allá de la evidente emoción generada por el diseño, la estrategia de Fiat ha recurrido a los mecanismos del marketing de lo auténtico y del marketing “tribal”. En forma de un estudio de caso, se descifran las claves del éxito de este coche elegido "Coche del año 2008", símbolo de una revolución de la empresa Fiat.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr