La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 102 - Décembre 2010

Repenser la coordination entre agriculteurs et coopératives laitières : vers une gestion concertée de la saisonnalité de la collecte

par Martine NAPOLEONE
Zootechnie-système, INRA Sciences pour l'Action et le Développement
et
Eduardo CHIA
Sciences de gestion, INRA Sciences pour l'Action et le Développement

 

 

Les labels de qualité concernant le terroir d’un produit connaissent un engouement particulier dans le domaine de la production laitière. Ils permettent, en effet, de démarquer certains produits de ceux de la consommation de masse en mettant en avant le lien au terroir et les spécificités des pratiques des agriculteurs. Cela modifie les relations entre les agriculteurs et les entreprises de transformation et conduit à repenser les dispositifs et les règles qui leur permettent de coordonner leurs activités en vue de la production d’un bien commun. Mais comment favoriser la construction et la gestion de ce bien commun ? Pour favoriser la construction d’une action collective conjointe au sein d’une petite coopérative laitière caprine, nous avons mis en place une démarche permettant aux acteurs de se construire en commun une lecture de situation. Cette démarche repose à la fois sur un dispositif de concertation et sur l’utilisation d’objets intermédiaires basés sur des éléments factuels. Ce type de démarche nous paraît pertinent et transposable à la conception d’autres projets collectifs (de filière ou de territoire) impliquant des agriculteurs, voire d’autres acteurs.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 102 - December 2010

Redesigning coordination between farmers and dairy cooperatives: Toward a joint management of the seasonal milk supply

Martine NAPOLEONE
Zootechnie-système, INRA Sciences pour l'Action et le Développement
et
Eduardo CHIA
Sciences de gestion, INRA Sciences pour l'Action et le Développement

 

Labels of quality attesting a product’s origin are now a trend in dairy products. They draw attention to both the place of origin and the agricultural practices whereby certain goods are distinguished from products for mass consumption. This modifies relations between farmers and food-processors; and calls for rethinking the arrangements and rules that enable these two parties to coordinate activities for producing a common good. How to foster the design and management of this common good? To favor the emergence of joint actions in a small cooperative that makes products using goat milk, the authors used an approach whereby the parties involved could work out a joint understanding of the situation. It was based on joint efforts and on intermediate “objects” based on factual elements. This type of approach seems relevant and transposable to the drafting of other joint projects (based on the chain of production or on a territory) involving farmers with other parties.

Retour au sommaire


N° 102 - Dezember 2010

DIE UMGESTALTUNG DER KOORDINIERUNG ZWISCHEN LANDWIRTEN UND MILCHVERWERTUNGSGENOSSENSCHAFTEN : FÜR EINE KONZERTIERTE VERWALTUNG DES EINSAMMELNS DER MILCH IN DEN VERSCHIEDENEN JAHRESZEITEN

Martine NAPOLEONE
Zootechnie-système, INRA Sciences pour l'Action et le Développement
et
Eduardo CHIA
Sciences de gestion, INRA Sciences pour l'Action et le Développement

 

Gütezeichen, die für die Herkunft eines Erzeugnisses stehen, erfreuen sich im Sektor der Milcherzeugung besonderer Beliebtheit. Denn sie erlauben es, gewisse Produkte von denen des Massenverbrauchs zu unterscheiden, indem man die Herkunft und die Besonderheiten der Praktiken der Landwirte hervorhebt. Dies modifiziert die Beziehungen zwischen den Landwirten und den Verwertungsunternehmen und führt dazu, dass die Vorschriften und Regeln überdacht werden müssen, die es ihnen erlauben, ihre Tätigkeiten im Hinblick auf das Gemeinwohl zu koordinieren. Aber wie sollen der Aufbau und die Verwaltung dieses Gemeinwohls gefördert werden ? Um den Aufbau eines kollektiven, gemeinschaftlichen Handelns in einer kleinen Genossenschaft für die Verwertung von Ziegenmilch zu fördern, haben wir ein Regelwerk eingeführt, das es den Akteuren erlaubt, eine Situation gemeinschaftlich zu bewerten. Diese Methode beruht auf Regeln einverständlichen Vorgehens und zugleich auf der Benutzung von Zwischenprodukten, denen konkrete Kriterien zugrunde liegen. Diese Art des Vorgehens erscheint uns sachdienlich und auf die Konzipierung anderer kollektiver Projekte übertragbar (in Sektoren oder Wirtschaftsgebieten), an denen Landwirte oder andere Akteure beteiligt sind.                              

Retour au sommaire


N° 102 - Diciembre

Reimaginar la coordinación entre agricultores y cooperativas lecheras: hacia una gestión concertada de la temporalidad de la colecta

Martine NAPOLEONE
Zootechnie-système, INRA Sciences pour l'Action et le Développement
et
Eduardo CHIA
Sciences de gestion, INRA Sciences pour l'Action et le Développement

 

Las etiquetas de calidad referentes a la proveniencia de un producto han generado un entusiasmo particular en el ámbito de la producción de leche. En efecto permiten destacar determinados productos frente a los de consumo masivo, poniendo de relieve el vínculo con el terruño y las prácticas específicas de los agricultores. Esto cambia la relación entre los agricultores y los procesadores, y los lleva a repensar los mecanismos y reglas que les permiten coordinar sus actividades para producir un bien común.  Ahora bien, ¿cómo fomentar la construcción y gestión de este bien común? Para promover la construcción de una acción colectiva dentro de una pequeña cooperativa de leche de cabra, hemos implementado un enfoque que permite que los actores creen conjuntamente una lectura de la situación. Este enfoque se fundamenta tanto en un mecanismo de concertación como en el uso de objetos intermedios, basados en hechos. Este tipo de enfoque parece pertinente y transferible al diseño de otros proyectos colectivos (de campo o de territorio) que requiera la participación de los agricultores o de otros actores.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr