La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 106 - Décembre 2011

Les performances des coopératives vinicoles : un benchmark sans rentes d’appellations

Par Frédéric COURET
GAIA, ENITA Bordeaux

 

Confrontées à une crise, les entreprises de la filière vitivinicole se tournent vers de nouvelles options stratégiques et de nouvelles pratiques managériales. Au titre des démarches adoptées figure le benchmarking qui est une attitude coopérative s’appuyant sur la compréhension de la culture des partenaires. Dans le cas des coopératives dont la vocation est de maximiser la rémunération des apports de leurs adhérents, l’indicateur de performance économique le plus approprié est le résultat répartissable.
Mais ce résultat répartissable est inopérant en tant qu’outil de comparaison des performances économiques des entreprises de terroir du fait de l’existence de rentes d’appellations (dont bénéficient les vins AOC) inégalement perçues.
Cet article présente et évalue une méthode innovante, baptisée EBR (Équivalents Bordeaux Rouge), qui vise à neutraliser les effets pervers des rentes d’appellations dans le calcul du résultat répartissable.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 106 - December 2011

The performance of winemaking cooperatives: a benchmark but without rent

Frédéric COURET
GAIA, ENITA Bordeaux

 

The wine industry, faced with a crisis, has turned toward new strategic options and managerial practices. Among the approaches adopted is benchmarking, a cooperative attitude based on understanding partners. In cooperatives with the aim of maximizing payments to their members for their contributions, the best suited indicator of economic performance is the earnings to be shared. But it is not suited as a tool for comparing the economic performance of wine-growers because of the economic rent derived from labels of origin (AOC), of which there are differing perceptions. An innovative method is presented and assessed: the EBR (Bordeaux red wind equivalents) is intended to neutralize the pernicious effects that the rent drawn from these labels has on calculating the earnings to be shared.

Retour au sommaire


N° 106 - Dezember 2011

DIE LEISTUNGSFÄHIGKEIT DER WEINGENOSSENSCHAFTEN : BENCHMARK OHNE HERKUNFTSBE- ZEICHNUNGSRENTEN

Frédéric COURET
GAIA, ENITA Bordeaux

 

Die Unternehmen der Weinindustrie sind mit einer Krise konfrontiert und wenden sich neuen strategischen Optionen und neuen Managementpraktiken zu. Zu den eingeführ- ten Verfahren gehört das benchmarking, das in einer genossenschaftlichen Einstellung bes- teht, die sich auf das Verständnis der Kultur der Partner stützt. Im Fall der Genossen- schaften, deren Berufung es ist, die Vergütung der Einbringungen ihrer Mitglieder zu maxi- mieren, ist der geeignetste Indikator für die wirtschaftliche Leistung der aufteilbare Ertrag. Aber dieses aufteilbare Ergebnis ist als Vergleichsmaßstab für die wirtschaftlichen Leistungen im Weinbausektor aufgrund der unterschiedlich bezogenen Herkunfts- bezeichnungsrenten (die Weinen mit dem Gütezeichen der kontrollierten Herkunft zukommen) ungeeignet.

Dieser Artikel präsentiert und bewertet eine innovative Methode, die EBR (Equivalents Bordeaux Rouge) genannt wurde und die den Zweck hat, die widersinnigen Auswirkungen der Herkunftsbezeichnungsrenten auf die Berechnung des aufteilbaren Ertrages zu neu- tralisieren.

Retour au sommaire


N° 106 - diciembre 2011

El rendimiento  de las coopera tivas vinícolas.  Realización de un benchmark que no incluye las ayudas a las denomina ciones

Frédéric COURET
GAIA, ENITA Bordeaux

 

Frente a la crisis, las empresas de la industria vinícola buscan nuevas opciones estratégicas y nuevas prácticas de administración.
Entre los procedimientos adoptados se encuentra el benchmarking que es un enfoque cooperativo basado en la compren sión de la cultura de los asociados.
En el caso de las cooperativas, cuya misión es maximizar la rentabilidad de las contribu ciones de sus miembros, el indicador de des empeño económico más adecuado es el resultado repartible.
Pero este resultado no se puede utilizar como una herramienta para comparar los

resultados económicos de las empresas locales debido a la existencia de las ayudas a las denominaciones (de las que se benefi cian los vinos D.O.C.) recibidas de forma desigual.
Este artículo presenta y evalúa un método innovador llamado Equivalentes en Burdeos Tinto (EBR por sus siglas en fran cés), que tiene como objetivo neutralizar los efectos negativos de las ayudas a las denominaciones en el cálculo del resultado repartible.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr