La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 103 - Mars 2011

Les coulisses de l’exposition universelle de 1867 – le discours sur l’ordre organisationnel

Par Céline Michaïlesco
Maître de conférences à l’université Paris-Dauphine

 

Un des intérêts des Expositions universelles parisiennes, rétrospectivement, se situe au niveau du processus par lequel elles sont conçues, préparées, ouvertes, puis liquidées. Bien que linéaire, ce processus est complexe et nécessite la constitution d’une expérience, d’un cadre et d’outils. L’Exposition universelle de 1867 présente un discours original sur l’ordre organisationnel, dans un contexte socio-historique où les dirigeants d’organisations et le législateur réfléchissent aux questions de la gouvernance et de la rationalité de l’action.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 103 - March 2011

BEHIND THE SCENES OF THE 1867 EXPOSITION UNIVERSELLE: DISCOURSE ABOUT “ORGANIZATIONAL ORDER”

Céline Michaïlesco
Maître de conférences à l’université Paris-Dauphine

 

An interesting point about the expositions universelles, these first world fairs held in Paris, has to do with the linear but complex process whereby they were designed, prepared, opened and terminated. Studying it entails developing a framework and toolbox. In a sociohistorical context where organizers and lawmakers were devoting thought to questions related to governance and to the rationality underlying actions, the Exposition Universelle in 1867 presented an original discourse about an “organi zational order”.

Retour au sommaire


N° 103 - März 2011

HINTER DEN KULISSSEN DER WELTAUSSTELLUNG VON 1867  – DER DISKURS ÜBER DIE ORGANISA TIONSPRINZIPIEN

Céline Michaïlesco
Maître de conférences à l’université Paris-Dauphine

 

Einer der Gründe für das retrospektive Interesse an den Pariser Weltausstellungen liegt in den Prozessen, durch die sie konzipiert, vorbereitet, eröffnet, und zum Abschluss gebracht wurden. Trotz der linearen Struktur sind diese Prozesse komplex und setzen deshalb den Aufbau von Erfahrung, von Planung und technischem Wissen voraus. Die Weltausstellung von 1867 ist durch einen originalen Diskurs über die Organisationsstruktur und durch einen gesellschaftlich-historischen Kontext gekennzeichnet, in dem die Organisationsleiter und der Gesetzgeber über Regierungsführung und rationales Handeln nachdenken.

Retour au sommaire


N° 103 - Marzo 2011

ENTRE LOS BASTIDORES DE LA EXPOSICIÓN UNIVERSAL DE 1867: EL DISCURSO SOBRE EL ORDEN ORGANIZATIVO

Céline Michaïlesco
Maître de conférences à l’université Paris-Dauphine

 

Retrospectivamente, uno de los puntos positivos de las Exposiciones Universales de París se encuentra en el proceso de diseño, preparación, inauguración y liquidación final. Aunque este proceso sea lineal, es bastante complejo y requiere la creación de una experiencia, un marco y herramientas ad hoc. La Exposición Universal de 1867 presenta un discurso original sobre la organización, un contexto socio-histórico en el que los líderes de las organizaciones y el poder legislativo reflexionan sobre temas de gobernabilidad y racionalidad de las acciones.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr