La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 110 - Décembre 2012

L’improbable pérennité des journaux internes

par Gérald GAGLIO
Sociologue, maître de conférences à l'Université de Technologie de Troyes
et
Olivia FOLI
Maître de conférences à l'Université Paris Sorbonne, CELSA

 

Plusieurs arguments militent pour l’arrêt des journaux internes imprimés (coût, relatif désintérêt des salariés, etc.). Pourtant, ces supports sont toujours publiés. Les raisons de cette improbable pérennité sont analysées dans cet article à l’aune d’une enquête menée auprès de communicants internes de grandes firmes. Après avoir retracé la genèse de ce support, nous montrons que les journaux internes mettent en scène un « ordre organisationnel », qui comble un vide de prescription pour les communicants et recueille l’assentiment des milieux dirigeants. Trois hypothèses exploratoires complètent l’analyse.
Le journal interne :
a) simule le contrôle, dans des contextes de plus en plus instables,
b) il permet de témoigner d’une harmonie apparente entre discours et actions et, enfin, c) il renforce des croyances dominantes (sur le lien social) et l’acceptation du changement).

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 110 - December 2012

Company newsletters, their improbable durability

Gérald GAGLIO
Sociologue, maître de conférences à l'Université de Technologie de Troyes
and
Olivia FOLI
Maître de conférences à l'Université Paris Sorbonne, CELSA

 

There are several arguments, such as costs or the lack of interest by employees, for stopping paper editions of inhouse newsletters. Nonetheless, the latter are still being printed. A survey of “communicators” inside big firms serves to analyze the reasons for this improbable durability. After describing their origins, it is shown how company newsletters present an “organizational order” that, approved by top executives, makes up for the lack of directions given to “communicators”. Three exploratory hypotheses are formulated. The company newsletter: a) simulates control in ever less stable contexts; b) seeks to provide evidence of an apparent harmony between words and deeds; and c) reinforces prevailing beliefs about social bonds and the acceptance of change.

Retour au sommaire


N° 110 - Dezember 2012

INNERBETRIEBLICHE ZEITUNGEN : DIE UNWAHRSCHEINLICHKEIT IHRES FORTBESTEHENS

Gérald GAGLIO
Sociologue, maître de conférences à l'Université de Technologie de Troyes
und

Olivia FOLI
Maître de conférences à l'Université Paris Sorbonne, CELSA

 

Mehrere Argumente sprechen für das Einstellen der innerbetrieblichen  Zeitungen (Kosten, relatives Desinteresse der Beschäftigten, etc.). Trotzdem werden diese Informationsträger veröffentlicht. Die Gründe für diesen unwahrscheinlichen Fortbestand werden in diesem Artikel anhand der Ergebnisse einer Umfrage analysiert, die bei innerbetrieblichen Kommunikationsteilnehmern großer Firmen durchgeführt wurde. Wir schildern die Genese dieses Informationsträgers und zeigen anschließend, dass die innerbetrieblichen Zeitungen das Vorhandensein einer „Organisationsstruktur“ vermitteln wollen, die ein Defizit an Anweisungen für die Teilnehmer ausgleicht und die in den Kreisen der Führungskräfte Zustimmung findet. Drei Forschungshypothesen ergänzen die Analyse : die innerbetriebliche Zeitung a) simuliert Kontrolle in immer instabileren Zusammenhängen, b) ermöglicht den Anschein einer Harmonie zwischen Diskurs und Handeln, und c) bekräftigt letzten Endes die dominierenden Denkweisen (über den sozialen Zusammenhalt und die Akzeptanz von Veränderungen).

Retour au sommaire


N° 110 - Diciembre 2012

Diarios internos, un futuro incierto

Gérald GAGLIO
Sociologue, maître de conférences à l'Université de Technologie de Troyes
y

Olivia FOLI
Maître de conférences à l'Université Paris Sorbonne, CELSA

 

Los argumentos para detener la producción de diarios internos impresos en las empresas son variados (coste, desinterés relativo de los empleados, etc.). A pesar de ello, estos diarios siguen siendo publicados. En este artículo se analizan las razones de esta supervivencia improbable a la luz de una encuesta realizada con los equipos de comunicación interna de las grandes empresas. Tras rastrear la génesis de este soporte, se muestra que los diarios internos representan un "orden organizativo", que llena un vacío de prescripción para los comunicantes y reúne el consentimiento de los dirigentes. Tres hipótesis complementan el análisis: los diarios internos simulan el control en contextos cada vez más inestables, son el testimonio de una aparente armonía entre las palabras y las acciones, y finalmente refuerzan creencias dominantes (sobre los vínculos sociales y la aceptación del cambio).

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr