La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 116 - Juin 2014

La chasse à courre, un spectacle de gestion

Par Rachel BEAUJOLIN-BELLET
NEOMA Business School, rachel.beaujolin@neoma-bs.fr
Thierry BOUDÈS
ESCP Europe, tboudes@escpeurope.eu
Et
Nathalie RAULET-CROSET
IAE de Paris, Université Paris 1 et PREG-CRG de l’École polytechnique, Nathalie.Raulet-Croset@univ-paris1.fr

 

La chasse à courre peut être vue comme une organisation fortement structurée par des rituels, dans laquelle les cavaliers/chasseurs déploient nombre de signes de l’exercice d’une domination sur leur environnement. Elle peut aussi être regardée comme une organisation qui se déroule dans un espace ouvert (souvent au sein de forêts domaniales, de domaines de l’État), alors même que celui-ci est ouvert au public, dans laquelle de multiples acteurs (riverains, promeneurs, suiveurs…) peuvent s’insérer et avec laquelle ils peuvent donc interagir, et tout à la fois la faciliter ou la gêner. La chasse à courre ne peut ignorer ces derniers, et ce d’autant plus qu’elle est une activité faisant l’objet de fortes controverses : son image (et donc sa pérennité), mais aussi, nous le verrons, son déroulement même, en dépendent.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 116 - June 2014

Hunting, a show of management

Rachel Beaujolin-Bellet,
NEOMA Business School
Thierry Boudès,

ESCP Europe
And
Nathalie RauletCroset,
IAE de Paris, University of Paris 1 and PREG-CRG, École polytechnique

 

Hunting on horseback with hounds might be seen as a form of organization tightly structured through a ritual wherein the signs used by members of the hunting party signal their domination over the environment. It might also be seen as an activity that takes form in a space — often in a forest or on land owned by the state — open to the public. Several persons (residents, hikers, etc.) are present who might facilitate or hinder the hunt, persons with whom the hunting party might interact. The hunters cannot ignore them, given the controversy that, surrounding the chase, has implications for the image and future of hunting. Besides, the hunt itself depends on these interactions.

Retour au sommaire


N° 116 - Juni 2014

Die Hetzjagd, ein Schauspiel, das an Praktiken der Betriebsführung erinnert

Rachel Beaujolin-Bellet,
NEOMA Business School,
Thierry Boudès,
ESCP Europe,
und
Nathalie RauletCroset,
IAE de Paris, Université de Paris 1 und PREGCRG an der École polytechnique

 

Die Hetzjagd kann als eine Organisation angesehen werden, die stark durch Rituale strukturiert ist, und in der die Reiter/Jäger viele Zeichen der Ausübung ihrer Herrschaft über ihr Gebiet aussenden. Sie kann auch als eine Organisation betrachtet werden,  die ihren Ort in einem offenen Raum hat (oft in einem Staatsforst, oder auf staatlichen Grundstücken) und öffentlich zugänglich ist, und in der zahlreiche Akteure (Anlieger, Spaziergänger, Begleiter ...) zugegen sind, die mit ihr interagieren und gleichzeitig die Vorgänge erleichtern oder behindern können. Die Reiter/Jäger können die letzteren nicht ignorieren, denn tatsächlich handelt es sich bei der Hetzjagd um eine Tätigkeit, die sehr kontrovers diskutiert wird : ihr Image (und damit ihr Fortbestand) aber auch, wie wir sehen werden, selbst ihr Ablauf hängen davon ab.

Retour au sommaire


N° 116 - Junio 2014

La caza a caballo, un espectáculo de gestión

Rachel Beaujolin-Bellet,
NEOMA Business School,
Thierry Boudès,
ESCP Europa,
Y
Nathalie RauletCroset,
IAE de París, Universidad de París 1 y PREGCRG de la Escuela Politécnica

 

La caza a caballo puede considerarse como una organización fuertemente estructurada por los rituales en los que los jinetes/cazadores despliegan numerosos signos del ejercicio de una dominación de su entorno. Puede considerarse también como una organización que se desarrolla en un espacio abierto (frecuentemente en los bosques públicos y estatales), cuando éste está abierto al público, en la que múltiples actores (vecinos, caminantes, aficionados, etc.) pueden participar y con la que pueden interactuar, y facilitarla o entorpecerla. La caza a caballo no puede ignorar dichos actores, en especial porque es una actividad fuente de fuertes controversias; su imagen (y por tanto su perennidad), pero también, su desarrollo mismo, dependen de ello.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr