La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 120 - Juin 2015

La coopétition, une stratégie stabilisatrice des filières traditionnelles ?
Une histoire raisonnée de l'indication géographique protégée « Volailles fermières des Landes »

Stéphanie PETZOLD,
Enseignant-chercheur, Kedge Business School,
et
Marie CARPENTER,
Maître de conférences, Télécom École de Management

 

La coopétition fait l'objet de nombreuses recherches portant sur des secteurs technologiques. Mais elle concerne également de nombreux autres secteurs dans lesquels les entreprises ont un besoin de ressources complémentaires pour rester compétitives. C'est le cas de l'agroalimentaire, qui est pourtant aujourd'hui encore en manque d'études empiriques à ce sujet. Dans cet article, à partir de l'étude du cas de l’IGP « Volailles fermières des Landes » (VFL), nous nous interrogerons, d'une part, sur la façon dont les acteurs d'une filière engagée dans un processus de labellisation telle qu’une IGP (Indication Géographique Protégée) gèrent le nécessaire arbitrage entre la coopération et la concurrence et, d'autre part, sur l'impact de cet arbitrage sur la pérennisation d’une IGP. Nous mettrons en perspective les résultats d'une démarche d'histoire raisonnée effectuée dans le contexte de cette filière avec ceux obtenus dans les secteurs technologiques, ce qui nous permettra d'apporter des éléments de réponse à la question de l'effet stabilisateur (ou non) d’une stratégie de coopétition dans une filière traditionnelle, en l’occurrence, celle de l’agroalimentaire.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 120 - June 2015

“Co-opetition”, a stabilizing strategy in traditional sectors? A case study of a label of origin: “Free-range poultry from Landes”

Stéphanie Petzold,
research professor, Kedge Business School;
&
Marie Carpenter,
 senior lecturer, Télécom École de Management

 

While co-opetition has been researched significantly in the technology sector, it is also present in many other sectors of activity where firms require access to complementary resources to remain competitive. This is the case in the agri-food business which provides the setting for the case study used in this article to investigate how actors in a specific food chain engage in co-opetition. Analysis of the collective process involved in obtaining the European food label of Protected Geographic Indication generates insight into the balancing of cooperation and competition. On-going tensions suggest limits to co-opetition that regularly threaten to undermine the co-operative aspect when the outcome of co-opetition restrains the competitive freedom of certain actors to a degree that is considered greater than the benefits its confers. Comparing the results of the case study  to those obtained in the technology sector allow us to examine the extent to which co-opetition strategies can have a stabilizing effect on the competitive dynamics in a more traditional sector.Geographical maps and managerial tools

Retour au sommaire


N° 120 - Juni 2015

Der Kooperationswettbewerb, eine stabilisierende Strategie in traditionellen Sektoren?
Eine theoretisch begründete Geschichte des geschützten geographischen Gütezeichens „Volailles fermières des Landes“ (Im Feien aufgezogenes Geflügel aus Südwestfrankreich)

Stéphanie Petzold,
Lehrbeauftragter und Forscher, Kedge Business School,
und 
Marie Carpenter,
Maître de Conférences, Télécom École de Management

 

Es gibt zahlreiche Studien zum Thema des Kooperationswettbewerbs in technologischen Sektoren. Aber es betrifft auch viele andere Sektoren, in denen die Unternehmen ergänzende Ressourcen benötigen, um wettbewerbsfähig zu bleiben. Für den Nahrungsmittelsektor zum Beispiel fehlen zu diesem Thema noch empirische Studien. Auf der Grundlage einer Fallstudie zum geschützten geographischen Gütezeichen „Volailles fermières des Landes“ untersuchen wir zum einen, wie die Akteure eines Sektors, in dem Gütezeichen eingeführt werden, den notwendigen Ausgleich zwischen Kooperation und Wettbewerb erreichen, und zum anderen, wie dieser Ausgleich den Fortbestand eines geschützten geographischen Gütezeichens beeinflusst. Wir werden die Ergebnisse der Studie aus diesem Sektor mit den Ergebnissen aus den technologischen Sektoren vergleichen und werden so dazu beitragen, die stabilisierende Auswirkung (oder nicht) einer Strategie des Kooperationswettbewerbs in einem traditionellen Sektor wie der Nahrungsmittelindustrie besser zu verstehen.

Retour au sommaire


N° 120 - Junio 2015

La coopetición, ¿una estrategia estabilizadora de los sectores tradicionales?
Una historia razonada de la indicación geográfica protegida “Aves de corral granjeras de las Landas”

Stéphanie Petzold,
Profesora-investigadora, Kedge Business School,
y
Marie Carpenter,
Profesora asociada, Télécom École de Management

 

La coopetición ha sido objeto de numerosas investigaciones en los sectores tecnológicos. Pero se refiere también a muchos sectores en los cuales las empresas necesitan recursos complementarios para seguir siendo competitivas. Este es el caso del sector agroalimentario, sobre el cual aún faltan estudios empíricos a este respecto.
A partir del estudio del caso de la indicación geográfica protegida (IGP) “Aves de corral granjeras de la Landas” (VFL, por sus iniciales en francés), se analizan, por una parte, la forma en que los protagonistas de un sector comprometido con un proceso de certificación, tal como una IGP, buscan la justa medida entre la cooperación y la competencia y, por otra parte, el impacto de esta búsqueda en la sostenibilidad de una IGP. Pondremos en perspectiva los resultados de un plan de historia razonada efectuado en este sector con los resultados obtenidos en sectores tecnológicos, lo que nos permitirá aportar elementos de respuesta a la pregunta del efecto estabilizador (o no) de una estrategia de coopetición en un sector tradicional, en nuestro caso, el sector agroalimentario.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr