La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 119 - Mars 2015 - Décrire les marchés, un impératif scientifique

La description du premier marché financier.
Un retour sur la Confusion des Confusions, de Joseph De La Vega

Par Hervé DUMEZ
i3-CRG École polytechnique-CNRS

 

Le premier marché financier à être apparu dans le monde fut la place boursière d’Amsterdam, au XVIIe siècle. Il a été décrit en 1688 par Joseph De La Vega dans son livre mythique Confusion de Confusiones, qui fut la toute première analyse d’un marché boursier. Comme le titre l’indique, pour cet auteur, qui a lui-même pratiqué le commerce des titres financiers, un marché est un vaste désordre qui produit normalement de l’ordre, mais aussi, potentiellement, le chaos puisque les premiers krachs n’ont pas tardé à suivre la création du marché. Il n’existe pas de description unique de celui-ci, mais des points de vue divers sur une même réalité. C’est la raison pour laquelle l’auteur a choisi la forme d’un dialogue entre un philosophe subtil, un commerçant discret et un actionnaire savant.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 119 - March 2015 - Describing the markets: A scientific imperative

The description of the first financial market: Looking back on Confusion of confusions by Joseph de la Vega

Hervé Dumez,
i3-CRG, École Polytechnique-CNRS

 

The first financial market in the world was the 17th-century stock exchange in Amsterdam. Joseph de la Vega’s description of it in his mythic Confusion of Confusions (1688) was the very first analysis of a stock market. As the title states, this writer, a trader in securities, saw the market as a vast disorder that normally produces order but also potentially generates chaos, since the first crashes soon followed on the market’s creation. Instead of a single account of this chaos, various viewpoints are presented. For this purpose, the author chose the form of a dialog between a subtle philosopher, a circumspect merchant and a clever shareholder.

 

free download

Retour au sommaire


N° 119 - März 2015 - Märkte beschreiben, ein wissenschaftlicher Imperativ

Die Beschreibung des ersten Finanzmarktes
Ein Rückblick auf das Werk Confusion de Confusiones von Joseph De La Vega

Hervé Dumez,
i3-CRG École polytechnique – CNRS

 

Der erste Finanzmarkt, der in der Welt bekannt wurde, war der Börsenplatz von Amsterdam im 17. Jahrhundert. Er wurde 1688 von Joseph De La Vega in seinem mythischen Werk Confusion de Confusiones beschrieben, das als allererste Analyse eines Börsenmarktes gilt.  Wie schon aus dem Titel hervorgeht, ist ein Markt für diesen Autor, der selbst mit Wertpapieren handelte, ein riesiges Durcheinander, das normalerweise in eine Ordnung übergeht, aber auch potentiell Chaos hervorbringt, denn die ersten Krachs ereigneten sich ziemlich bald nach der Schaffung des Marktes. Für diesen gibt es keine in sich geschlossene Beschreibung, sondern verschiedene Standpunkte zu ein und derselben Wirklichkeit. Aus diesem Grund entschied sich der Autor für die Form eines Dialogs zwischen einem scharfsinnigen Philosophen, einem diskreten Händler und einem sachkundigen Aktionär.

Retour au sommaire


N° 119 - Marzo 2015 - La descripción de los mercados, un imperativo científico

La descripción del primer mercado financiero
Análisis de la Confusión de Confusiones, de José Penso de la Vega

Hervé Dumez,
i3-CRG École polytechnique-CNRS

 

La bolsa de valores de Amsterdam, creada en el siglo XVII, ha sido el primer mercado financiero del mundo. En su mítico libro Confusión de confusiones, José de la Vega lo ha descrito mediante lo que sería el primer análisis de un mercado bursátil. Como el título lo indica, para ese autor, quien ha practicado el comercio de títulos financieros, un mercado es un amplio desorden que normalmente genera un orden; pero también, potencialmente, un caos, puesto que los primeros krachs han llegado poco después de la creación del mercado. No existe una descripción única de este mercado, sino puntos de vista diversos sobre una misma realidad. Por esta razón el autor ha elegido la forma de un diálogo entre un filósofo agudo, un mercader discreto y un accionista erudito.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr