La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 121 - Septembre 2015

Quand des professionnels contraignent leurs dirigeants à adopter une stratégie de découplage

Par Sébastien MAINHAGU
Maître de conférences en Sciences de gestion - Université de Haute-Alsace - CREGO

 

Traditionnellement, les dirigeants des organisations employant des professionnels (ou « gens de métier ») adoptent une stratégie de « découplage » pour réguler leurs relations avec ces derniers. Le concept de découplage développé par Meyer et Rowan (1977) permet en effet d’analyser le choix fait par ces directions de ne pas entrer en confrontation avec ces professionnels en acceptant plus ou moins explicitement des écarts entre les normes institutionnelles et les pratiques de ces derniers. Or, la perpétuation de ce type de fonctionnement ne va plus de soi, les gestionnaires s’immisçant de plus en plus dans les « affaires » des professionnels. Ces derniers ont encore des ressources qui leur permettent de contrarier la « stratégie de conformité » aux exigences des agents institutionnels mise en place par les dirigeants. Mais ils doivent lutter pour pouvoir préserver ce mode de régulation qui possède des vertus qui ne sont plus reconnues par les gestionnaires. Dans quelle mesure les professionnels contraignent-ils leurs dirigeants à adopter une stratégie de découplage ? Ce mode de régulation est-il une contrainte ou un bienfait pour ces organisations ? Pour répondre à ces questions, nous analyserons des données recueillies auprès de deux cliniques françaises employant majoritairement du personnel paramédical.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 121 - September 2015

When professionals force managers to adopt a decoupling strategy

Sébastien Mainhagu,
associate professor in Managerial Sciences, University of Haute-Alsace – CREGO

 

Top managers in organizations usually adopt a “decoupling” strategy to regulate relations with the professionals whom they employ. The concept of decoupling worked out by Meyer and Rowan (1977) can be used to analyze senior management’s decision to avoid confrontations with professionals by accepting, more or less outright, differences between the institution’s norms and the practices of professionals. Operating in this way is no longer obvious, since managers increasingly interfere in the “business” of professionals. The latter still have resources for countering top management’s strategy of “conformity” with the requirements of institutional representatives; but they have to put up a fight to preserve a method that has advantages no longer recognized by senior managers. To what extent do professionals force mangers to adopt a decoupling strategy? Is this method of regulation a restriction on, or a boon for, organizations? To answer these questions, the data are analyzed from studies conducted in two clinics in France, most of whose personnel are paramedics.

Retour au sommaire


N° 121 - September 2015

Wenn Führungskräfte von Fachleuten zu einer Strategie der Entkoppelung gezwungen werden

Sébastien Mainhagu,
Dozent für Betriebswirtschaft, Université de Haute-Alsace – CREGO

 

Nach altem Brauch befolgen Führungskräfte von Organisationen, die Fachleute in Dienst nehmen, eine Strategie der Entkoppelung, um ihre Beziehungen mit den Letzteren zu regeln. Dieses Konzept, das von Meyer und Rowan (1977) entwickelt wurde, bietet eine Verständnisgrundlage dafür, dass Führungskräfte es vorziehen, die Konfrontation mit Fachleuten zu vermeiden, indem sie mehr oder weniger explizit die Differenzen zwischen den institutionellen Normen und den Praktiken der Letzteren akzeptieren. Doch das Fortbestehen einer solchen Arbeitsweise versteht sich nicht mehr von selbst, denn die Führungskräfte mischen sich immer häufiger in die „Angelegenheiten“ der Fachleute ein. Diese verfügen noch über Ressourcen, die es ihnen erlauben, sich in Widerspruch zur Strategie der Übereinstimmung mit den Anforderungen der Organisation  zu setzen, wie sie von den Führungskräften eingeführt wurde. Sie müssen jedoch für die Aufrechterhaltung dieser Regulierungsweise kämpfen, deren Vorteile aber von den Führungskräften nicht mehr anerkannt werden. Inwieweit werden die Führungskräfte von den Fachleuten zu einer Strategie der Entkoppelung gezwungen ? Ist diese Regulierungsweise eine Einschränkung oder ein Vorteil für die Organisationen ? Um diese Fragen beantworten zu können, analysieren wir Daten, die in zwei französischen Kliniken erhoben wurden, die mehrheitlich Personal beschäftigen, das ärztliche Hilfsberufe ausübt.

Retour au sommaire


N° 121 - Septiembre 2015

Cuando los profesionales obligan a sus dirigentes a adoptar una estrategia de disociación

Sebastián Mainhagu,
Profesor asociado de Ciencias de la Gestión - Universidad de Haute-Alsace – CREGO

 

Tradicionalmente, los dirigentes de las organizaciones que emplean profesionales (o «expertos de un oficio») adoptan una estrategia de «disociación» en sus relaciones con estos últimos. El concepto de disociación, desarrollado por Meyer y Rowan (1977) permite analizar la elección hecha por estos dirigentes de no entrar en una confrontación con estos profesionales aceptando, más o menos explícitamente, las diferencias entre las normas institucionales y las prácticas de estos últimos. Sin embargo, este tipo de funcionamiento ha perdido vigencia ya que los administradores se implican cada vez más en los «asuntos» de los profesionales. Estos últimos tienen aún recursos que les permiten enfrentar la «estrategia de cumplimiento» de las exigencias de los agentes institucionales establecida por los dirigentes. Pero deben luchar para poder mantener este modo de regulación que los administradores ya no aceptan. ¿En qué medida los profesionales obligan a sus dirigentes a adoptar una estrategia de disociación? Este método de regulación, ¿es un límite o una bendición para estas organizaciones? Para responder a estas preguntas, analizaremos los datos recogidos en dos clínicas francesas que emplean principalmente personal paramédico.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr