La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 121 - Septembre 2015

Les concurrences entre modes de valorisation comptable en France au XIXe siècle et au début du XXe siècle

Par Karine FABRE
et
Pierre LABARDIN
Tous deux maîtres de conférences à l’Université Paris Dauphine - DRM - UMR 7088

 

Nous reprenons dans cet article les catégories de Richard (1996) pour comparer entre eux les différents modes de valorisation comptable. À partir d’une comparaison entre quatre espaces différents (grandes entreprises, faillites, jurisprudence et auteurs d’ouvrages de comptabilité), nous nous proposons de décrire et d’expliquer les pratiques dans un environnement dépourvu de normalisation comptable (du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle). Ces recherches nous permettront, d’une part, d’enrichir les catégories de Richard et, d’autre part, de montrer l’impact du choix des modes de valorisation des biens inscrits à l’actif dans les bilans.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 121 - September 2015

Competition between bookkeeping methods for calculating value during the 19th and early 20th centuries in France

Karine Fabre & Pierre Labardin,
 associate professors at the University of Paris Dauphine( DRM - UMR 7088)

 

Borrowing Richard’s categories (1996) to review bookkeeping methods for calculating value, this comparison of four different fields -  big firms, bankruptcies, jurisprudence and the literature on accountancy   - serves to describe and explain practices in an environment that had no standardized bookkeeping procedures (from the 19th  till the early 20th  century). This research enlarges on Richard s categories while pointing out the effects of choosing a method for calculating the value of assets in balance-sheets .

 

free download

Retour au sommaire


N° 121 - September 2015

Die konkurrierenden Methoden der buchhalterischen Bewertung im Frankreich des 19. Jh.s und des beginnenden 20. Jh.s

Karine Fabre und Pierre Labardin,
 Dozenten, Université Paris Dauphine - DRM - UMR 7088

 

Wir beziehen uns in diesem Artikel auf die Kategorien von Richard (1996), um die verschiedenen Methoden der buchhalterischen Bewertung miteinander zu vergleichen. Auf der Basis eines Vergleichs zwischen vier Bereichen (Großunternehmen, Konkurse, Rechtsprechung und Autoren von Werken zur Buchhaltung) beschreiben und erklären wir die Praktiken in einem Kontext ohne buchhalterische Normierung (vom 19. Jh. bis zu Beginn des 20.Jh.s). Diese Untersuchungen erlauben es uns einerseits, die Kategorien von Richard zu vertiefen, und andererseits die Auswirkung der Auswahl einer Methode der Bewertung von Vermögenswerten, die auf der Aktivseite der Bilanzen verbucht sind, verständlich zu machen.

Retour au sommaire


N° 121 - Septiembre 2015

Las rivalidades entre modos de valorización contable de Francia en el siglo XIX y a principios del siglo XX

Karine Fabre y Pierre Labardin,
Profesores asociados de la Universidad de París Dauphine - DRM - UMR 7088

 

En este artículo retomamos las categorías de Richard (1996) para comparar los distintos modos de valorización contable. A partir de una comparación entre cuatro espacios diferentes (grandes empresas, quiebras, jurisprudencia y autores de libros de contabilidad), proponemos describir y explicar las prácticas en un entorno libre de normalización contable (del siglo XIX hasta comienzos del siglo XX). Estas investigaciones nos permitirán, por una parte, enriquecer las categorías de Richard y, por otra parte, mostrar el impacto de la selección de un modo de valorización de los bienes inscritos en el activo de los balances.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr