La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 124 - Juin 2016

Rôle et posture d’un manager dans la co-construction de sens commun autour du déploiement d’une démarche qualité dans une organisation de solidarité internationale

Par Christelle PERRIN
Maître de conférences à l’Université de Versailles St-Quentin en Yvelines
et
Rémi FABBRI
Docteur en sciences de gestion au Centre européen de recherche en économie financière et gestion des entreprises (Université de Lorraine)

 

Cet article discute le rôle et la posture du manager humanitaire dans l’implantation d’une démarche qualité. En effet, les acteurs humanitaires se soucient de plus en plus de la qualité de leurs services et s’interrogent sur les meilleures manières de les mettre en œuvre dans leur organisation. Une recherche inductive portant sur le cas de l’implantation d’une démarche qualité à la Croix-Rouge luxembourgeoise nous conduit à présenter le manager comme étant un « facilitateur de sens » pour rallier ses équipes à la réalisation d’un tel projet. Pour mettre en avant cette posture, nous nous appuyons sur plusieurs travaux de chercheurs, dont ceux de Weick, en mobilisant sa théorie sur le sensemaking. Les résultats de cette recherche, bien qu’appliqués au cas des organisations non gouvernementales, peuvent s’appliquer à tout type d’organisation. Ils présentent une méthode managériale ascendante, là où la plupart des organisations adoptent encore une posture managériale très top down.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 124 - June 2016

The manager’s role and posture in sense-making during the deployment of quality control in an international humanitarian organization

 

Christelle Perrin,
associate professor at the University of Versailles St. Quentin-en-Yvelines (UVSQ)
and
Rémi Fabbri
PhD in managerial sciences at the Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises (University of Lorraine)

 

What is the manager’s role in a humanitarian organization that is implementing quality control? Increasingly attentive to the quality of their services, humanitarian organizations are looking for the best ways to apply quality procedures in-house. This bottom-up research project on quality-control procedures in the Luxemburg Red Cross presents the manager as a “facilitator of meaning” who rallied his teams to realize the project. To clarify the manager’s posture, references are made to several research studies, including Weick’s theory of sense-making. Though applied to NGOs, the findings can be extended to any sort of organization – a bottom-up managerial method in contrast with the top-down one still adopted in most organizations.

Retour au sommaire


N° 124 - Juni 2016

Rolle und Selbstverständnis eines Managers in der Co-Konstruktion von common sense im Rahmen eines Projekts zur Einführung von Qualitätsstandards in einer Organisation für internationale Solidarität

 

Christelle Perrin,
Universitätsdozentin an der Université de Versailles St-Quentin en Yvelines
und
Rémi Fabbri,
Doktor der Betriebswirtschaft am Centre européen de recherche en économie financière et gestion des enreprises (Université de Lorraine)

 

Dieser Artikel befasst sich mit der Rolle und dem Selbstverständnis des Managers, der im humanitären Sektor mit der Einführung von Qualitätsstandards betraut ist. Tatsächlich bemühen sich die Akteure des humanitären Sektors immer intensiver um die Qualität ihrer Dienstleistungen und fragen sich, wie sie am besten vorgehen sollen, um diese qualitative Verbesserung in ihrer Organisation zu erreichen. Eine induktive Untersuchung zur Einführung von Qualitätsnormen beim Roten Kreuz von Luxemburg führt zu dem Ergebnis, dass der Manager als „Förderer der Sinnhaftigkeit“ gesehen werden kann, der sein Team für die Durchführung eines solchen Projekts gewinnen will. Zur Verdeutlichung dieser Haltung stützen wir uns auf mehrere Forschungsbeiträge, unter anderem auf diejenigen von Weick, an dessen Theorie über das sensemaking wir anknüpfen. Die Ergebnisse dieser Untersuchung sind zwar auf die Nichtregierungsorganisationen bezogen, können aber auch auf jeden anderen Organisationstyp angewandt werden. Sie stellen eine bottom up – Managementmethode dar, während die Manager der meisten Organisationen noch eine ausgeprägte top down - Haltung einnehmen.

Retour au sommaire


N° 124 - Junio 2016

Rol y posición de un Manager en la co-elaboración de sentido común en torno al despliegue de un enfoque de calidad en una organización de solidaridad internacional

 

Christelle Perrin,
Catedrática de la Universidad de Versalles St-Quentin en Yvelines
y
Rémi Fabbri,
Doctor en Ciencias de la gestión del Centro europeo de investigación en economía financiera y gestión de empresas (Universidad de Lorraine)

 

El artículo analiza el papel y la posición del manager humanitario en el despliegue de un enfoque de calidad. En efecto, los actores humanitarios se preocupan cada vez más de la calidad de sus servicios y buscan las mejores maneras de aplicarla a su organización. Una investigación inductiva sobre el caso del despliegue de un enfoque de calidad en la Cruz Roja de Luxemburgo nos lleva a presentar al manager como un "facilitador de sentido" para lograr que su equipo participe en la realización de dicho proyecto. Para poner de relieve esta posición, nos basamos en varios trabajos de investigadores, incluidos los de Weick, aplicando su teoría sobre el sensemaking. Los resultados de esta investigación, aunque se hayan aplicado al caso de organizaciones no gubernamentales, pueden aplicarse a cualquier tipo de organización. Presentan un método de gestión ascendente, en el que la mayoría de las organizaciones adoptan una posición gerencial top down.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr