La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 63 - Juillet 2011 - L'eau potable

Peut-on parler d'une hiérarchie des critères de la qualité de l'eau potable ?

par Philippe HARTEMANN
Professeur de Santé Publique – Université de Nancy, Département Environnement et Santé Publique Faculté de Médecine - INSERM U954 Nutrition Génétique et Exposition aux Risques environnementaux

 

Les progrès réalisés repoussent toujours plus loin les limites des méthodes d’analyses ; ainsi, de plus en plus de molécules ou de micro-organismes indésirables sont mis en évidence dans les ressources en eau, et même dans l'eau potable après traitement.
La démarche d'évaluation des risques et l'application du principe de prévention ont toujours guidé les travaux des instances (OMS, Union européenne, niveau national) en charge de l’élaboration de la réglementation applicable en la matière. Ainsi, il a toujours été tenu compte des données de la science pour argumenter les critères de qualité pris en compte pour la définition d’une norme de potabilité toujours plus précise au regard de ses dérogations éventuelles et de la « dureté » de l'application tant de ces critères (obligatoires) que des référentiels de qualité.
S'il n'y a pas de hiérarchisation entre les critères de qualité (tous doivent être respectés simultanément), il y a, de facto, une hiérarchisation des paramètres de qualité de l'eau puisque certains de ces paramètres ne justifient pas, en termes de danger ou de risque, leur inscription sur la liste des critères de qualité obligatoires. En revanche, cela s'accompagne de la mise en place, dans le cadre des Water Safety Plans, d'une démarche d'évaluation des dangers et des risques au niveau de la ressource en eau, de façon à bien dimensionner tant la protection de cette dernière que la filière de traitement.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 63 - July 2011 - Drinking water

Can we  rank the  criteria used  for the  quality  of drinking water?

Philippe HARTEMANN
Professeur de Santé Publique – Université de Nancy, Département Environnement et Santé Publique Faculté de Médecine - INSERM U954 Nutrition Génétique et Exposition aux Risques environnementaux

 

The progress already accomplished shifts  the limits of our methods of analysis. For instance,  more  and more unwanted  molecules or microorganisms are detected in water,  even after purification for drinking.  The assessment of these risks and the application of the principle of prevention  have always lain at the center of the work done by the authorities in charge of drafting regulations at the World Health Organization  and at the national and EU  levels. Scientific  data have always been used in debates about the criteria for designing ever more accurate standards for drinking water. They also enter into discussions about possible exemptions and about the problems of applying compulsory criteria and technical specifications about water quality. Although the compulsory criteria related to quality are not ranked (since all of them are to be met), the parameters are ranked de facto since some of them do not entail a danger or risk sufficient for making them obligatory. Water safety plans contain procedures for assessing the dangers and risks so as to quantify the protection of water resources and the whole supply line.

Retour au sommaire


N° 63 - Juli 2011 -

DAS TRINKWASSER

Gibt es eine  Hierarchie der Kriterien für die Qualität  desTrinkwassers  ?

Philippe HARTEMANN
Professeur de Santé Publique – Université de Nancy, Département Environnement et Santé Publique Faculté de Médecine - INSERM U954 Nutrition Génétique et Exposition aux Risques environnementaux

 

Durch die erreichten Fortschritte werden die Grenzen der Analysemethoden immer weiter verschoben ; so werden immer mehr Moleküle  und unerwünschte Mikroorganismen  in den Wasserressourcen  und selbst im aufbereiteten Trinkwasser nachgewiesen.

Die Arbeiten  der Instanzen  (WHO, EU, nationale  Regierungen), die mit der Erarbeitung der in diesem Gebiet anzuwendenden Bestimmungen befasst sind, haben sich immer  von den Prinzipien der Risikobewertung und der Anwendung des Vorsorgeprinzips leiten

lassen. Deshalb wurde immer der Stand der Wissenschaften berücksichtigt, um eine Norm der Trinkbarkeit definieren zu können, die unter Berücksichtigung eventueller Abweichungen und unterschiedlich „strenger“ Anwendungen  von (obligatorischen) Kriterien und Qualitätsstandards stets an Genauigkeit gewinnt.

Wenn eine Hierarchisierung der Qualitätskriterien  nicht möglich ist (alle müssen simultan  berücksichtigt  werden), so gibt es doch  de facto eine Hierarchisierung der Parameter der Wasserqualität, denn einige dieser  Parameter  bieten unter dem Blickwinkel  möglicher Gefahren und Risiken eigentlich  keinen ausreichenden Grund für ihre Aufnahme in die Liste der obligatorischen  Qualitätskriterien.  Diese wird dafür im Rahmen der Water Safety Plans durch die Einführung einer Methode der Einschätzung von Gefahren und Risiken auf der Ebene der Wasserressource ergänzt, so dass dem Schutz der letzteren  ebenso Rechnung getragen  wird wie der Kontrolle  der Wasseraufbereitung.

Retour au sommaire


N° 63 - Julio 2011 - El agua  potable

¿Se puede establecer una jerarquía de los criterios  de la calidad  del agua  potable?

Philippe HARTEMANN
Professeur de Santé Publique – Université de Nancy, Département Environnement et Santé Publique Faculté de Médecine - INSERM U954 Nutrition Génétique et Exposition aux Risques environnementaux

 

Los progresos realizados en la detección de contaminantes ayudan a ir más allá de los límites de los métodos analíticos. Así, cada vez más moléculas o microorganismos no deseados se detectan en los recursos hídricos, e incluso en el agua potable después del tratamiento.

El proceso de evaluación de riesgos y la aplicación del principio de precaución ha guiado siempre la labor de las organizaciones (OMS, Unión Europea, organizaciones nacionales) a cargo de la elaboración de reglamentos en esta área. Por lo tanto, siempre se han considerado los datos de la ciencia para establecer los criterios de calidad considerados en la definición de un estándar de potabilidad aún más preciso  en  cuanto  a  sus posibles  exenciones  y la "firmeza"  de  la aplicación  tanto de  estos  criterios (obligatorios)  como de  las referencias de calidad.

Si bien no existe una jerarquía de criterios de calidad (todos se deben cumplir al mismo tiempo), en la práctica existe una jerarquía de los parámetros de calidad del agua, ya que algunos de estos parámetros no justifican, en términos de peligro o riesgo, su inclusión en la lista de criterios de calidad requeridos. Sin embargo, esto se acompaña  de la creación, en el contexto de los Water Safety Plans, de una iniciativa para evaluar los peligros y riesgos en términos de los recursos hídricos con el fin de dimensionar adecuadamente tanto la protección de estos últimos como el sistema de tratamiento.

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr