La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 69 - Janvier 2013 - Gérer les énergies intermittentes électriques

L’industrie éolienne française

Par Alain LIGER
Ingénieur général des Mines, Conseil général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies (CGEIET), ministère de l’Économie et des Finances et ministère du Redressement productif

 

Présente en France depuis les années 1990,  la production d’énergie électrique par la force du vent  représentait une puissance raccordée de 6 750 MW à la fin 2011.
Si l’essentiel des mises  en service  récentes et du parc total  de machines est  le fait de constructeurs étrangers, l’industrie française a été, ces dernières années, présente sur le marché ; en effet, des PME françaises y occupent des marchés  de niche,  et par ailleurs, l’industrie européenne incorpore de nombreux composants français ;  enfin,  deux  grandes entreprises françaises ont pris récemment des positions industrielles de niveau européen.
À ce titre, le développement actuel  de l’éolien offshore représente pour les entreprises françaises une réelle  opportunité stratégique, d’autant plus que la France, outre le fait qu’elle bénéficie de conditions géographiques favorables à l’implantation de tels parcs, dispose à travers son industrie parapétrolière d’un véritable savoir-faire en matière de travaux  en mer.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 69 january 2013 - Managing intermittent sources of electricity

The French wind power industry

Alain LIGER
Ingénieur général des Mines, Conseil général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies (CGEIET), ministère de l’Économie et des Finances et ministère du Redressement productif

 

Wind power, present in France since the 1990s, produced 6.750 MW of electricity at the end of 2011. Even though recent operations and machines are of foreign origin, this does not mean that French companies are absent on this market; nor that these machines have no French-made components. The current development of offshore wind farms represents a genuine strategic opportunity for French firms, since France, besides geographical conditions favorable to such installations, has, via its parapetroleum industry, the know-how in matters related to the sea.

Retour au sommaire


N° 69 Junar 2013 - NUTZUNG DER INTERMITTIERENDEN LEKTRISCHEN ENERGIEN

Die französische Windenergiepolitik

Alain LIGER
Ingénieur général des Mines, Conseil général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies (CGEIET), ministère de l’Économie et des Finances et ministère du Redressement productif

 

Seit den 1990er Jahren wird in Frankreich Strom aus Windenergie gewonnen und Ende 2011 stellte sie eine netzgekoppelte Leistung von 6 750 MW dar. Wenn ein Großteil der letzten Inbetriebnahmen und des gesamten Maschinenparks von ausländischen Herstellern stammt, so bedeutet dies jedoch nicht, dass die französische Industrie auf diesem Markt völlig abwesend ist oder dass die Maschinen keine französischen Bestandteile hätten. Diesbezüglich stellt die gegenwärtige Entwicklung der Offshore-Windparks für die französischen Unternehmen eine wahre strategische Gelegenheit dar, um so mehr als in Frankreich über die Tatsache hinaus, dass es über günstige geographische Bedingungen für die Errichtung solcher Parks verfügt, verschiedene Zweige der erdölverarbeitenden Industrie tätig sind, die ein wahres Know-how im Bereich der Tätigkeiten im Meer vorzuweisen haben.

Retour au sommaire


N° 69 - Enero 2013 - Gestionar las energías eléctricas intermitentes

El sector eólico francés

Alain LIGER
Ingénieur général des Mines, Conseil général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies (CGEIET), ministère de l’Économie et des Finances et ministère du Redressement productif

 

Presente en Francia desde la década de 1990, la producción de electricidad mediante la energía eólica ha representado una potencia de 6.750 MW a finales de 2011. Aunque la mayor parte de las instalaciones recientes y del parque total de las máquinas es el fruto de fabricantes extranjeros, esto no significa que la industria francesa esté totalmente ausente del mercado o que las máquinas no contengan ningún componente francés. Precisamente, el desarrollo actual de la energía eólica offshore representa para las empresas francesas una verdadera oportunidad estratégica, sobre todo porque Francia, además de disponer de condiciones geográficas favorables para el establecimiento de estos parques, tiene a través de su industria para-petrolera un verdadero know-how en obras en alta mar.

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr