La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

 

N° 73 - Janvier 2014 - Consommation et environnement : l’information des consommateurs sur l’impact environnemental des produits

L’affichage environnemental des produits électriques et électroniques

Par Gérard SALOMMEZ
En sa qualité, lors de la rédaction de cet article, de Vice-président de la Fédération des industries électriques, électroniques et de communication (FIEEC), en charge de la branche « Biens de consommation durables »

 

Depuis près de 20 ans, les caractéristiques environnementales des produits sont un des principaux moteurs d’innovation pour les fabricants d’équipements électriques et électroniques qui développent des démarches d’éco-conception essentiellement fondées sur l’analyse de cycle de vie. Dès 1992, sont apparues les premières directives européennes relatives à l’étiquetage énergétique des appareils. Mais cet étiquetage est conçu de manière à donner une information lisible sur les principaux impacts environnementaux des produits : énergie, impact sur l’eau, bruit, etc. Cet affichage a permis dans les secteurs dans lesquels il est en place depuis plusieurs années, de faire évoluer l’offre vers des produits toujours plus performants, modifiant ainsi progressivement le paysage du parc installé. Les industriels de notre secteur ont également été très attentifs à l’expérimentation d’affichage environnemental sur les produits de consommation menée en France suite au Grenelle de l’Environnement. Un certain nombre de réserves ont cependant été soulevées quant à la méthodologie utilisée, laquelle remettait en cause la fiabilité et le caractère compréhensible des informations transmises au consommateur. Nous souhaitons que ces réflexions soient poursuivies à l’échelon européen afin de garantir la libre circulation des biens et une concurrence loyale entre les acteurs.

 

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 73 - january 2014 - Consumption and the environment: informing consumers about the environmental impact of products

Ecolabeling electrical and electronic goods

Gérard Salommez,
former vice-president of the Fédération des Industries Électriques, Électroniques et de Communication (FIEEC) in charge of Durable Consumer Goods

 

For nearly twenty years now, the environmental characteristics of products have been a driving force in innovation for the makers of electrical and electronic goods. These manufacturers have developed procedures for ecodesign mainly based on analyzing a product’s lifecycle. The first EU directives, issued in 1992, focused on labels about the consumption of energy by appliances. Since then, ecolabeling has been oriented toward providing intelligible information about the environmental impact on the water supply, in terms of noise, etc. In branches of the economy where ecolabeling has been enforced for several years now, the market has been oriented toward better performing products with, as a consequence, a gradual improvement in the  machines  and appliances  now in use. Manufacturers  of electronic and  electrical  equipment  have  been  very  attentive  to the experimentation with ecolabeling in France. Criticism of the methodology used raises questions about the reliability and intelligibility of the information intended for consumers.  For the purpose of free and fair trading practices among all stakeholders, the FIEEC wants this discussion to be pursued at the EU level.

 

Retour au sommaire


N° 73 - Junar 2014 - VERBRAUCH UND UMWELT : DIE INFORMATION DER VERBRAUCHER ÜBER DIE UMWELTBELASTENDEN AUSWIRKUNGEN DER PRODUKTE

Die Umweltkennzeichnung der elektrischen und elektronischen Artikel

Gérard   Salommez,
ehemaliger  Vizepräsident  der  Fédération  des industries électriques, électroniques et de communication (Französischer Verband der Industrien für elektrische und elektronische Geräte und für Kommunikationstechnologie), Beauftragter der Branche „Nachhaltige Verbrauchsgüter“

 

Seit mehr als 20 Jahren sind die umweltbelastenden Eigenschaften der Produkte einer der   wichtigsten Innovationsmotoren für die Hersteller von elektrischen und elektronischen Ausrüstungen, deren Entwicklung dem Konzept des Ökodesigns zu verdanken ist, das im Wesentlichen auf der Analyse des Lebenszyklusses beruht.

Schon  1992 wurden  die  ersten  europäischen  Richtlinien  zum Energie-Label der Geräte erlassen. Diese Etikettierung war so konzipiert, dass sie eine verständliche Information über die wichtigsten umweltbelastenden Auswirkungen der Produkte bieten sollte : Energie, Wasserbelastung, Lärm etc. Diese Kennzeichnung hat in den Sektoren, in denen sie seit einigen Jahren praktiziert wird, zu einer Weiterentwicklung des Angebots beigetragen, das immer leistungsstärkere Produkte enthält, sodass sich die Landschaft der installierten Geräte nach und nach verändert hat.

Die Industriellen dieses Sektors zeigten auch ein starkes Interesse für das Experiment der Umweltkennzeichnung auf den Konsumgütern, das  in Frankreich  im Anschluss  an den Umweltgipfel  Grenelle de l’Environnement durchgeführt   wurde.  Es wurden  jedoch einige Reserven bezüglich der angewandten Methodologie erhoben, die die Zuverlässigkeit  und Verständlichkeit  der Verbraucherinformationen betrafen. Es ist unser Wunsch, dass diese Überlegungen auf europäischer Ebene fortgesetzt werden, damit der freie Warenverkehr und eine  lauterer  Wettbewerb  zwischen  den  Akteuren  gewährleistet wird.

 

Retour au sommaire


N° 73 - Enero 2014 - Consumo y medio ambiente, la información de los consumi dores  sobre  el impacto ambiental de los productos

El etiquetado medioambiental de los productos eléctricos y electrónicos

Gérard Salommez,
ex-vicepresidente de la FIEEC (Federación de Industrias Eléctricas, Electrónicas y de Comunicación), encargado del departamento “bienes de consumo sostenibles”

 

Desde hace casi 20 años, las características ambientales de los pro ductos han sido uno de los principales motores de innovación de los fabricantes de equipos eléctricos y electrónicos que desarrollan procesos de diseño ecológico, basados principalmente en el análisis del ciclo de vida.

Desde 1992 han aparecido las primeras directivas europeas relativas al etiquetado energético de los aparatos. Ahora bien, este etiquetado está diseñado para dar una información clara sobre el principal impacto ambiental de los productos: energía, impacto sobre el agua, nivel de ruido, etc. Este etiquetado ha permitido, en los sectores en los que se aplica desde hace varios años, que la oferta se dirija hacia productos cada vez más eficientes, modificando gradualmente el panorama de la base instalada.

Los industriales del sector también han prestado mucha atención a la experimentación del etiquetado medioambiental de los productos de consumo  llevada a cabo en Francia, tras el Grenelle del medio ambiente. No obstante, se han expresado un cierto número de reservas en cuanto a la metodología utilizada, la cual pondría en tela de juicio la fiabilidad y el carácter comprensible de la información facilitada al consumidor.

Deseamos que estas reflexiones continúen en el ámbito europeo con el fin de garantizar la libre circulación de los bienes y una competencia justa entre los diferentes actores.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr