La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 75 - Juillet 2014 - Transports terrestres et développement économique

Comment mieux intégrer les réseaux français de transport dans les réseaux européens ?

Par Matthias RUETE
Directeur général de la Direction générale des Affaires intérieures (DG HOME), Commission européenne (ancien Directeur général de la Mobilité et des Transports)

 

La France a toujours été au cœur des questions posées par l’infrastructure de transport transeuropéenne. Sa situation géographique, son poids économique et la qualité de ses infrastructures de transport font d’elle un acteur majeur du transport européen. Cependant, la réduction constatée des investissements dans les infrastructures de transport et la concentration de ceux-ci sur le nécessaire développement des transports urbains entraînent des retards au niveau des investissements qui doivent être faits dans la construction des grands axes européens, notamment au niveau des interconnexions avec les réseaux des pays voisins. Cette situation peut s’avérer sur le long terme préjudiciable pour la cohésion territoriale européenne et pour la compétitivité des entreprises françaises et européennes. Il faut que la France profite des opportunités offertes par le nouveau cadre européen de planification et de financement des infrastructures transeuropéennes pour redynamiser ses investissements, et contribuer ainsi à la relance de la croissance.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 75 - July 2014 - Land transportation and economic development

How to better integrate French transportation in European networks?

Matthias Ruete,
director general of DG Mobility and Transport, representing the European Commission

 

France has always lain at the center of questions related to a trans-European infrastructure for transportation. Owing to its geographical position, economic weight and the quality of its own infrastructure, France is a major player in European transportation. However, investments in this infrastructure in France have decreased and, furthermore, are concentrated on the necessary development of urban transit. These factors delay the amount invested in constructing big European axes, in particular for hooking the French transportation system up with neighboring countries. In the long run, this situation can hamper Europe’s geographical unity and hinder the competitiveness of firms in France and Europe. France must profit from the window of opportunity opened through the new European program for planning and funding trans-European infrastructures so as to stimulate its investments and thus boost growth.

 

Retour au sommaire


N° 75 - Juli 2014 - Landtransporte und wirtschaftliche Entwicklung

RWie lassen sich die französischen Transportverkehrsnetze besser in die europäischen Netze integrieren ?

Matthias Ruete,
Generaldirektor für die Bereiche Mobilität und Transport, Europäische Kommission

 

Frankreich hat immer im Mittelpunkt der Fragen gestanden, die zum Themenkomplex der transeuropäischen Transportinfrastruktur  gehören. Seine geographische Lage, sein wirtschaftliches Gewicht und die Qualität seiner Transportinfrastrukturen machen es zu einem bedeutenden Akteur des europäischen Transportwesens. Doch der Rückgang der Investitionen in Transportinfrastrukturen und die Konzentration der letzeren auf die notwendige Entwicklung der städtischen Verkehrsnetze hatte Verzögerungen der Investitionen für den Ausbau der großen europïschen Achsen zur Folge, insbesondere im Hinblick auf die Verbindungen mit den Netzen der Nachbarländer. Diese Lage kann sich langfristig nachteilig auf den europïschen territorialen Zusammenhalt und auf die Wettbewerbsfähigkeit der französischen und europäischen Unternehmen auswirken. Frankreich muss die sich bietenden Gelegenheiten der neuen europäischen Politik zur Planung und Finanzierung der transeuropäischen Infrastrukturen nutzen, um die Investitionstätigkeit neu zu dynamisieren  und um so zur Ankurbelung des Wachstums beizutragen.

 

Retour au sommaire


N° 75 - Julio 2014 - Transportes terrestres y desarrollo económico

¿Cómo integrar mejor las redes de transporte francesas a las redes europeas?

Matthias Ruete,
Director General de movilidad y transportes, Comisión Europea

 

Francia ha estado siempre en el centro de los interrogantes planteados por la infraestructura de transportes transeuropea. Su situación geográfica, su peso económico y la calidad de sus infraestructuras de transporte hacen que sea un actor importante en el transporte europeo. Sin embargo, la reducción de las inversiones en infraestructuras de transporte y su atribución al necesario desarrollo de los transportes urbanos provoca retrasos en las inversiones requeridas para la construcción de las grandes rutas europeas, en particular a nivel de interconexiones con las redes de los países vecinos. Esta situación puede resultar perjudicial, a largo plazo, para la cohesión territorial europea y para la competitividad de las empresas francesas y europeas. Francia debe aprovechar las oportunidades ofrecidas por el nuevo marco europeo de planificación y financiamiento de las infraestructuras transeuropeas para reactivar sus inversiones y contribuir así a la reactivación del crecimiento.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr