La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 75 - Juillet 2014 - Transports terrestres et développement économique

Accessibilité des transports terrestres et développement économique: nous devons changer d’époque !

Par Yves CROZET
Professeur, Université de Lyon (IEP), Laboratoire d’Économie des Transports

 

Face à la faible croissance économique que connaissent depuis cinq ans les pays européens, nombreux sont ceux qui appellent à un développement des investissements dans les infrastructures de transport. Beaucoup de ces projets se heurtent aux résultats des évaluations financières ou socio-économiques. Leur rentabilité est faible, voire négative, même en tenant compte des avantages non monétaires comme les gains de temps et les effets bénéfiques pour l’environnement. Pour contourner cette difficulté sont apparues, en Grande-Bretagne et en France, de nouvelles méthodes d’évaluation des projets. Par des voies différentes, celles-ci s’efforcent de donner une valeur économique aux gains d’accessibilité autorisés par de nouvelles infrastructures et de nouveaux services de transport. Elles établissent même une relation directe entre l’amélioration de l’accessibilité des moyens de transport et l’accroissement du produit intérieur brut. Peut-on faire confiance à de telles méthodes ? Nous montrons qu’en règle générale les gains d’accessibilité ne peuvent pas être transformés en gains de croissance économique, sauf à recourir à des simplismes très discutables. Plutôt que de se polariser sur la croissance censée provenir des gains de temps permis par certains projets de lignes ferroviaires à grande vitesse, il est préférable de s’interroger sur une autre dimension de l’accessibilité, celle qui insiste sur la fiabilité et la capacité.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 75 - July 2014 - Land transportation and economic development

Land transportation’s accessibility and economic development: It’s time to change times!

Yves Crozet,
professor at IEP Lyon, Laboratory of the Economics of Transportation

 

Faced with weak economic growth during the past five years, several European countries are calling for more investment in infrastructures for transportation. Many of these projects have run afoul of financial or socioeconomic assessments of feasibility. The return on investment is low, sometimes negative, even when taking into account nonmonetary benefits such as saved transit time or positive effects on the environment. To skirt around this difficulty, new methods of project assessment have been invented in Great Britain and France. Using different approaches to assign an economic value to the “gains in accessibility” due to new infrastructures and new services in transportation, they establish a direct relation between improved accessibility and increases in the GDP. Can we trust them? In general, gains in accessibility cannot be turned into gains in economic growth, unless we adopt very controversial, simplistic hypotheses. Rather than fixating on the growth supposedly resulting from the saved transit time (as in plans for certain high-speed trains), we should investigate another aspect of accessibility, namely: reliability and capacity.

 

Retour au sommaire


N° 75 - Juli 2014 - Landtransporte und wirtschaftliche Entwicklung

Die Zugänglichkeit der Landtransporte und die wirtschaftliche Entwicklung : Frankreich muss sich der Zukunft stellen !  

Yves Crozet,
Professor, Université de Lyon (IEP), Laboratoire d‘Économie des Transports

 

Angesichts der Tatsache, dass sich in den vergangenen fünf Jahren das Wirtschaftswachstum in den europäischen Ländern verlangsamt hat, werden zahlreiche Forderungen laut, die auf eine Entwicklung der Investitionen in die Transportinfrastrukturen drängen. Vielen dieser Projekte werden die Ergebnisse der finanziellen oder sozio-ökonomischen Bewertungen entgegengehalten. Ihre Rentabilität sei schwach, oder sogar negativ, selbst wenn finanzielle Vorteile, wie Zeitgewinn und landschaftsökologische Entwicklung, berücksichtigt werden.
Um Schwierigkeiten dieser Art zu umgehen, wurden in Großbritannien und in Frankreich neue Methoden zur Bewertung von Projektinvestitionen eingeführt. Aus verschiedenen Gesichtswinkeln zielen sie darauf ab, den Vorteilen der Zugänglichkeit, die durch neue Infrastrukturen und neue Transportangebote ermöglicht werden, einen wirtschaftlichen Wert beizumessen. Sie stellen sogar eine direkte Relation zwischen der verbesserten Zugänglichkeit der Transportmittel und dem Wachstum des Bruttosozialprodukts her.
Kann solchen Methoden Vertrauen entgegengebracht werden? Wir weisen nach, dass eine verbesserte Zugänglichkeit sich generell nicht in einer Steigerung des Wirtschaftswachstums niederschlagen kann und dass die theoretische Annahme auf sehr fragwürdigen Vereinfachungen beruht. Anstatt sich auf  das Wachstum zu fokussieren, das angeblich aus dem Zeitgewinn generiert werden könnte, der sich durch neue Hochgeschwindigkeitsstrecken erzielen ließe, wäre es besser, an eine andere Dimension der Zugänglichkeit zu denken, nämlich an diejenige, die auf Zuverlässigkeit und Kapazität setzt.

 

Retour au sommaire


N° 75 - Julio 2014 - Transportes terrestres y desarrollo económico

Accesibilidad de los transportes terrestres y desarrollo económico. Es indispensable cambiar de época.

Yves Crozet,
Profesor, Universidad de Lyon (IEP) Laboratorio de economía del transporte

 

Frente al escaso crecimiento económico que los países europeos enfrentan desde hace cinco años, muchas personas abogan por un desarrollo de las inversiones en infraestructuras para el transporte. Muchos de estos proyectos se enfrentan al resultado de evaluaciones financieras o socioeconómicas. Su rentabilidad es baja, a menudo negativa, incluso teniendo en cuenta los beneficios no monetarios como las ganancias de tiempo y los efectos positivos para el medio ambiente.
Para superar esta dificultad, nuevos métodos de evaluación de proyectos han surgido en Gran Bretaña y Francia. De diferentes maneras, estos métodos tratan de dar un valor económico a las ganancias de accesibilidad generadas por nuevas infraestructuras y nuevos servicios de transporte. Establecen incluso una relación directa entre la mejora de la accesibilidad de los medios de transporte y el aumento del Producto Interior Bruto.
Ahora bien, ¿se puede confiar en tales métodos? Mostramos que, por regla general, las ganancias de accesibilidad no pueden transformarse en ganancias de crecimiento económico, a menos que se recurra a simplificaciones muy cuestionables. En vez de concentrarse en el crecimiento que supuestamente procede del ahorro de tiempo generado por algunos proyectos de líneas férreas de alta velocidad, es preferente interrogarse sobre otra dimensión de la accesibilidad, la que se relaciona con la fiabilidad y la capacidad.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr