La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 78 - Avril 2015 - L'industrie française et la politique énergétique

Peut-on encore fabriquer des produits énergo-intensifs en France ?

Par Hervé BOURRIER
Directeur général d’ArcelorMittal France (depuis 2009), président de l’Union des Industries du Recyclage (UIR) et vice-président d’Entreprise pour l’Environnement (EPE)

 

Assurer en France un coût de l’énergie compétitif et conduire une politique de transition énergétique porteuse d’avenir pour l’industrie et l’emploi est essentiel dans un contexte de concurrence mondiale et globalisée. Les industries énergo-intensives contribuent de manière significative à l’existence d’une industrie forte en France. Elles représentent à elles seules plus de 150 usines, autour de 10 % de la consommation électrique et de gaz naturel nationale, et environ 50 000 emplois directs et 120 000 emplois indirects. Dans un environnement économique de plus en plus complexe et dans un contexte réglementaire de plus en plus contraignant, ces industries se sont adaptées, au fil des années, pour être plus performantes et ont dû parfois réinventer leur modèle économique et leurs modèles d’affaires. Mais pour ces industries, pour lesquelles l’énergie peut représenter de 10 à 25 % de leur coût de production, il existe un double impératif : l’accès à une énergie compétitive en coût complet (€/MWh) et l’adoption de mesures en faveur de l'efficacité énergétique (MWh énergie/tonne de produit fini). Les outils permettant d’améliorer la compétitivité énergétique des industries énergo-intensives en France existent. C'est par la mobilisation de l’ensemble des acteurs que nous pourrons revenir à une industrie forte au travers de la prise rapide de mesures concrètes et efficaces.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 78 - April 2015 - French industry and energy policy

Can energy-intensive products still be made in France?

Hervé Bourrier,
chairman of the board and managing director (since 2011) of ArcelorMittal France, chairman of the Union des Industries du Recyclage (UIR) and vice-president of Entreprise pour l’Environnement (EPE)

 

In a context of global competition, France must see to it that the cost of energy is competitive and that a forward-looking energy policy is conducted for industry and for the sake of jobs. Energy-intensive industries significantly contribute to French manufacturing, representing more than 150 plants, around 10% of the country’s consumption of electricity and natural gas, and approximately 50.000 jobs directly and 120.000 indirectly. In an increasingly complex economy with ever more regulations, these industries have adapted over the years; and some of them have even had to redraw their business plans. In industries where energy accounts for from 10% to 25% of production costs, there is a dual imperative: access to competitive sources (in terms of full costs €/MWh) and the adoption of measures in favor of efficiency (MWh energy/ton of finished products). There are tools for improving competitiveness in these industries. All stakeholders should be mobilized to resuscitate a strong industry thanks to the rapid adoption of concrete, effective measures.

 

Retour au sommaire


N° 78 - April 2015 - Die französische Industrie und die Energiepolitik

Kann man in Frankreich noch energieintensiv produzieren ?

Hervé Bourrier,
Président-directeur général von ArcelorMittal France (seit 2011), Präsident der Union des Industries du Recyclage (UIR) und Vizepräsident von Entreprise pour l’Environnement (EPE)

 

In Frankreich wettbewerbsfähige Energiekosten zu gewährleisten und eine Politik der Energiewende durchzuführen, die für Industrie und Beschäftigung zukunftsweisend wäre, ist in einem Kontext internationalen und globalen Wettbewerbs von wesentlicher Bedeutung. Die energieintensiven Industrien leisten einen entscheidenden Beitrag zur Existenz einer starken Industrie in Frankreich. Sie allein stellen mehr als 150 Betriebe dar, ungefähr 10 % des nationalen Strom- und Erdgasverbrauchs und etwa 50 000 direkte und 120 000 indirekte Arbeitsplätze.
In einem immer komplexeren wirtschaftlichen Umfeld und in einem immer stärker reglementierten Kontext haben sich diese Industrien im Laufe der Jahre angepasst, um ihre Leistungsfähigkeit zu erhöhen, und waren manchmal dazu gezwungen, ihr Wirtschaftsmodell und ihr Geschäftsmodell neu zu erfinden.
Aber für diese Industrien, für die die Energie 10 bis 25 % der Produktionskosten ausmachen kann, existiert ein doppelter Imperatif : der Zugang zu einer Energie, die im Verhältnis zu den Gesamtkosten (€/MWh) wettbewerbsfähig ist, und das Ergreifen von Maßnahmen zugunsten der Energieeffizienz (MWh Energie/Fertigprodukttonne).
Frankreich verfügt durchaus über die Instrumente zur Verbesserung der energetischen Wettbewerbsfähigkeit der energieintensiven Industrien. Erforderlich ist die Mobilisierung aller Akteure, damit durch schnelle, konkrete und wirkungsvolle Maßnahmen zu einer starken Industrie zurückgefunden wird.

 

Retour au sommaire


N° 78 - Abril 2015 - La industria francesa y la política energética

¿Se puede aún fabricar productos energo-intensivos en Francia?

Hervé Bourrier,
Director General de ArcelorMittal Francia (desde 2011), Presidente de la Unión de industrias del reciclado (UIR) y Vicepresidente de Empresas por el medio ambiente (EPE)

 

En un contexto de competencia globalizada, garantizar un coste de energía competitivo y aplicar una política de transición energética prometedora para el futuro de la industria y el empleo es esencial para Francia. Las industrias energo-intensivas contribuyen de manera considerable a la existencia de una industria fuerte en Francia. Representan por sí solas más de 150 fábricas, cerca del 10% del consumo eléctrico y de gas natural nacional, y aproximadamente 50.000 empleos directos y 120.000 indirectos.
En un entorno económico cada vez más complejo y un contexto normativo cada vez más restrictivo, estas industrias se han adaptado, en los últimos años, para ser más eficientes y en ocasiones han tenido que reinventar su modelo económico y comercial.
Para estas industrias, para las cuales la energía puede representar de 10 a 25% de su coste de producción, existe una doble necesidad: El acceso a una energía competitiva en coste total (€/MWh) y la adopción de medidas en favor de la eficiencia energética (MWh energía/tonelada de producto acabado)
Las herramientas que permiten mejorar la competitividad energética de las industrias energo-intensivas en Francia ya existen. Gracias a la movilización de todos los actores, Francia podrá volver a una industria fuerte a través de la rápida adopción de medidas concretas y eficaces.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr