La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 77 - Janvier 2015 - Quel accord sur le climat en 2015 ?

Conférence de Paris : quel accord international sur le climat en 2015 ?

Par Sylvie LEMMET(1)
Directrice des Affaires européennes et internationales, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.
Paul WATKINSON(1)
Chef de l’équipe de négociations internationales sur le climat, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.
Damien NAVIZET (1)
Chef du Bureau Changement climatique et Maîtrise de l’Énergie, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

 

Le principal enjeu de la Conférence sur le climat (COP21), qui se tiendra à Paris en 2015, sera l’adoption d’un accord mondial sur le climat applicable à tous les pays. Il devra entrer en vigueur d’ici à 2020 et donner toute leur importance non seulement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à l’adaptation aux impacts du changement climatique, mais aussi aux financements et à l’action concrète des parties prenantes pour un développement économique durable et résilient. En tant que pays hôte de la COP21 dont elle assurera la présidence, la France devra veiller tout au long de 2015 à ce que les vues de tous puissent s’exprimer et être entendues au sein d’un processus transparent et inclusif. La conclusion d’un accord ne sera pas le seul résultat attendu de cette conférence. Les propositions d’engagements, y compris financiers, des pays en faveur de la protection du climat seront également au centre des attentes en termes d’ambition - pour limiter le réchauffement planétaire à 2°C - et d’équité. Il faudra, de plus, assurer la reconnaissance internationale des initiatives pour le climat qui sont d’ores et déjà en cours.

 

(1) Sylvie Lemmet, Paul Watkinson et Damien Navizet font désormais partie de l’équipe interministérielle chargée, autour de l’ambassadrice Laurence Tubiana, de la réussite de la COP21, qui se tiendra à Paris en décembre 2015.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 77 - January 2015 - What international climate agreement in 2015?

The Paris Climate Conference: What kind of international agreement in 2015?

Sylvie Lemmet,
director of European and International Affairs (Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy),
Paul Watkinson,
head of the team of international negotiations on the climate (Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy),
and
Damien Navizet,
head of the Bureau of Climate Change and Energy Control (Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy)

 

At stake during the 21st Climate Conference (COP21) to be held in Paris in 2015 is the adoption of a worldwide agreement that can be applied to all countries. This agreement, which will take effect by 2020, will focus not only on reducing greenhouse gases and adapting to climate change but also on funding and concrete actions for sustainable, resilient economic development. Throughout the coming year, France, which hosts and chairs the COP21, must see to it that a transparent, inclusive process allows all parties to express their viewpoints and be heard. An agreement is not the only result expected of this conference. For the sake of fairness and in order to limit global warming to 2°C, pledges and commitments, including financial ones, from countries in favor of protecting the climate are expected too. International recognition will also have to be provided to climate-related initiatives that have already been launched.

 

Retour au sommaire


N° 77 - Januar 2015 - Welches internationale Klima-Abkommen im Jahr 2015 ?

Die Pariser Klimakonferenz : welches internationale Klima-Abkommen im Jahr 2015 ?

Sylvie Lemmet,
Directrice des Affaires europénnes et internationales, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie,
Paul Watkinson,
Chef der Arbeitsgruppe für die internationalen Klimaverhandlungen, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie,
und
Damien Navizet,
Chef du Bureau Changement climatique et Maîtrise de l’Énergie, ministère de l’Écologie, du Developpement durable et de l‘Énergie

 

Das dringende Anliegen der Pariser Klimakonferenz im Jahr 2015 (COP 21) wird die Verabschiedung eines internationalen Klima-Abkommens sein, das für alle Länder verpflichtend ist. Es wird bis 2020 in Kraft treten und nicht nur der Reduzierung der Treibhausgasemissionen und der Anpassung an die Auswirkungen des Klimawandels gebührende Bedeutung beimessen müssen. Es wird darüber hinaus auch Vereinbarungen über die finanziellen Mittel und die konkreten Maßnahmen der Vertragsstaaten enthalten, um dem Ziel einer nachhaltigen und resilienten wirtschaftlichen Entwicklung gerecht zu werden. Als Gastgeberland der Klimakonferenz COP21, deren Vorsitz es ausübt, wird Frankreich 2015 darauf achten, dass die Ansichten aller Länder zum Ausdruck gebracht und in einem transparenten und umfassenden Verhandlungsprozess berücksichtigt werden können. Die ehrgeizigen Erwartungen an diese Konferenz betreffen nicht nur das Ziel, die globale Erderwärmung auf 2 Grad zu begrenzen, sondern auch das zentrale Problem einer gerechten Lastenverteilung. Es wird außerdem notwendig sein, internationale Anerkennung für die Klimaschutzinitiativen zu erreichen, über die jetzt schon debattiert wird.

 

Retour au sommaire


N° 77 - enero 2015 - ¿Qué acuerdo sobre el clima se logrará en 2015?

Conferencia de París, ¿a qué acuerdo internacional sobre el clima se llegará en 2015?

Sylvie Lemmet,
Directora de asuntos europeos e internaciones, Ministerio francés del medioambiente, desarrollo sostenible y energía,
Paul Watkinson,
jefe del equipo de negociaciones internacionales sobre el clima, Ministerio francés del medioambiente, desarrollo sostenible y energía,
y
Damien Navizet,
Jefe del departamento del cambio climático y del control energético, Ministerio francés del medioambiente, desarrollo sostenible y energía.

 

El principal reto de la Conferencia sobre el Clima (COP21), que se celebrará en París en 2015, será la adopción de un acuerdo climático global aplicable a todos los países participantes. Dicho acuerdo deberá entrar en vigor antes del 2020 y resaltar la importancia no sólo de la reducción de las emisiones de gases de efecto invernadero y la adaptación al cambio climático, sino también de la financiación y la acción concreta de las partes interesadas para el desarrollo económico sostenible y duradero. En su papel de país anfitrión y presidente de la COP2, Francia deberá garantizar que las opiniones de todos puedan expresarse y ser escuchadas mediante un proceso transparente e incluyente. La conclusión de un acuerdo no será el único resultado de esta conferencia. Las propuestas de apoyo, en particular financiero, de los países para la protección del clima también estarán en el centro de las expectativas en términos de ambición (para limitar el calentamiento global a 2°C) y equidad. Asimismo, se deberá garantizar el reconocimiento internacional de las iniciativas en favor del clima que ya están en marcha.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr