La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 77 - Janvier 2015 - Quel accord sur le climat en 2015 ?

Quelle approche européenne adopter pour arriver à la conclusion d’un accord international ?

Par Laurent MICHEL
Directeur général de l’Énergie et du Climat, MEDDE.
et 
Maxime DURANDE
Chef du bureau des Marchés carbone de la direction générale de l’Énergie et du Climat - Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE).

 

Dans le cadre des négociations internationales sur le climat, l’objectif doit être d’aboutir à un accord qui s’appliquera à tous, qui traitera de l’atténuation comme de l’adaptation, ainsi que des moyens de mise en œuvre pour assurer une transition mondiale vers des économies bas carbone. En pratique, le mandat de l’Union européenne (UE) dans ces négociations est établi à partir des conclusions adoptées par l’ensemble des États membres au sein du Conseil européen. Lors des sessions de négociations, les réunions de coordination européenne garantissent que l’UE parle d’une seule voix. À cet égard, l’approche européenne n’est pas différente de celle de la France, où la coordination entre les départements ministériels est assurée par le Secrétariat général des Affaires européennes (SGAE), dont le Secrétaire général est le conseiller Europe du Président de la République.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 77 - January 2015 - What international climate agreement in 2015?

Which approach should Europe adopt to reach an international agreement?

Laurent Michel,
director-general of Energy and Climate (Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy)
and
Maxime Durande,
head of the Carbon Markets Bureau in the Directorate of Energy and Climate (Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy)

 

The goal of international negotiations on the climate should be an agreement that, applying to everyone, both addresses the issues of attenuation and adaptation, and focuses on the means for implementing a worldwide transition toward low-carbon economies. The European Union’s position during negotiations has been laid down in the conclusions adopted by all member states of the Council of Europe. During bargaining sessions, meetings will be organized to coordinate EU member states’ actions so that Europe speaks with a single voice. In this respect, the EU approach does not differ from France’s. In effect, coordination between ministerial departments in France is ensured by the Secrétariat Général des Affaires Européennes (SGAE), the secretary-general being the councilor on Europe to the President of the Republic.

 

Retour au sommaire


N° 77 - Januar 2015 - Welches internationale Klima-Abkommen im Jahr 2015 ?

Welches europäische Vorgehen ist geeignet, um zu einem internationalen Abschluss zu gelangen ?

Laurent Michel,
Directeur général de l’Énergie et du Climat, MEDDE,
und
Maxime Durande,
Chef du bureau des marchés carbone de la direction générale de l’Énergie et du Climat – Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE)

 

Bei den internationalen Klimaverhandlungen muss das Ziel ein Abkommen sein, das für alle Vertragsstaaten gilt, und das die Emissionsminderung, die Anpassung an das Klima sowie die finanziellen Mittel zur Erreichung der Klimaziele behandelt, um einen weltweiten Übergang zu einer kohlenstoffarmen Wirtschaft zu ermöglichen.
In der Praxis wird das EU-Mandat in den Verhandlungen auf der Basis der Abschlüsse festgelegt, die von den Mitgliedsstaaten im Europarat verabschiedet werden. Bei den Verhandlungen garantieren die Koordinationsversammlungen, dass Europa mit einer Stimme spricht. In dieser Hinsicht ist die europäische Vorgehensweise nicht anders als diejenige Frankreichs, wo die Koordinierung zwischen den Ministerien durch das Secrétariat général des Affaires europénnes wahrgenommen wird, dessen Generalsekretär der Berater des französischen Präsidenten in europäischen Angelegenheiten ist.

 

Retour au sommaire


N° 77 - enero 2015 - ¿Qué acuerdo sobre el clima se logrará en 2015?

¿Qué enfoque debe adoptar Europa para llegar a un acuerdo internacional?

Laurent Michel,
Director general de la Energía y del Clima, Ministerio francés del medioambiente, desarrollo sostenible y energía,
y
Maxime Durande,
Jefe del departamento de mercados de carbono de la Dirección general de la energía y del clima - Ministerio francés del medioambiente, desarrollo sostenible y energía

 

El objetivo de las negociaciones internacionales sobre el clima debería ser un acuerdo que se aplique a todos los países participantes, que trate tanto de la atenuación como de la adaptación, al igual que de los medios que garanticen una transición mundial hacia economías con bajas emisiones de carbono.
En la práctica, el mandato de la Unión Europea (UE) en estas negociaciones se basa en las conclusiones adoptadas por los Estados miembros del Consejo Europeo. Durante las sesiones de negociación, las reuniones de coordinación europea garantizan que la UE tenga una posición común. En este sentido, el enfoque europeo no es diferente del francés, en el que la Secretaría General de Asuntos Europeos (SGAE), cuyo Secretario General es el consejero para Europa del Presidente de la República, coordina los diferentes departamentos gubernamentales.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr