La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 77 - Janvier 2015 - Quel accord sur le climat en 2015 ?

Négociations climatiques internationales : la question du transfert de technologies

Par Matthieu GLACHANT
Professeur d’économie à MINES ParisTech, PSL - Research University, et directeur du CERNA - Centre d’économie industrielle.

 

En matière de technologies, les négociations climatiques se concentrent surtout sur la question du transfert vers les pays en développement des technologies bas carbone historiquement développées dans les pays techniquement avancés du Nord. Sur cette question, la négociation patine depuis longtemps. Le seul résultat concret est la décision prise en 2010 de créer le Mécanisme Technologique, un modeste dispositif de coordination entre le Technology Executive Committee (TEC) et le Climate Technology Centre and Network (CTCN). S’appuyant sur des statistiques inédites, une étude récente (2013) commanditée par le Commissariat général à la Stratégie et à la Prospective suggère qu’il ne faut pas trop s’en inquiéter.  Elle montre qu’en dépit de l’absence de coordination internationale, les pays émergents pour lesquels ces technologies sont d’une impérieuse nécessité sont d’ores et déjà bien connectés aux flux de technologies internationaux. La priorité est donc de se concentrer sur les pays moins avancés pour lesquels l’urgence est moindre du fait d’émissions de GES encore limitées.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 77 - January 2015 - What international climate agreement in 2015?

International climate negotiations: The transfer of technology

Matthieu Glachant,
professor of economics at MINES ParisTech, PSL-Research University and director of CERNA-Centre d’Économie Industrielle

 

In matters of technology, climate negotiations mainly focus on the issue of transferring the low-carbon technology developed in the technically advanced North toward other countries. Negotiations on this point have been at a standstill for a long time now. The only concrete result was the decision in 2010 to set up coordination between the Technology Executive Committee (TEC) and the Climate Technology Center and Network (CTCN). Using previously unpublished statistics, a recent study (2013) ordered by French authorities (Commissariat Général à la Stratégie et à la Prospective) suggests that, despite the absence of international coordination, the emerging countries that actually need this technology are already well connected in the international circulation of technology. The priority is, therefore, to concentrate on the less advanced countries, where the situation is less urgent since their greenhouse gas emissions are still rather limited.

 

Retour au sommaire


N° 77 - Januar 2015 - Welches internationale Klima-Abkommen im Jahr 2015 ?

Internationale Klimaverhandlungen : die Frage des Technologietransfers

Matthieu Glachant,
Professor für Wirtschaftswissenschaften, MINES Paris TECH, PSL – Research University und Directeur du CERNA – Centre d’économie industrielle

 

Hinsichtlich der Technologien konzentrieren sich die Verhandlungen vor allem auf die Frage des Transfers in die Entwicklungsländer, die auf CO2-arme Technologien angewiesen sind, die historisch in den technisch fortgeschrittenen nördlichen Ländern entwickelt wurden. In dieser Frage kommen die Verhandlungen seit langem nicht vorwärts. Das einzige konkrete Ergebnis ist der 2010 gefasste Entschluss, den Technology Mechanism zu schaffen, ein bescheidenes Koordinationsregelwerk zwischen dem Technology Executive Committee (TEC) und dem Climate Technology Centre and Network (CTCN). Eine vom Commissariat général à la stratégie et à la prospective in Auftrag gegebene Studie aus dem Jahr 2013, die sich auf noch unveröffentlichte Statistiken stützt, kommt zu dem Schluss, dass diebezüglich kein Anlass zu allzu großen Sorgen besteht. Sie zeigt, dass trotz fehlender internationaler Koordination die Schwellenländer, die diese Technologien dringend benötigen, mittlerweile gut in den internationalen Technologieaustausch eingebunden sind. Priorität kommt eher den weniger fortgeschrittenen Ländern zu, für die die Dringlichkeit geringer ist, da ihr Teibhausgasausstoß noch begrenzt ist.

 

Retour au sommaire


N° 77 - enero 2015 - ¿Qué acuerdo sobre el clima se logrará en 2015?

Negociaciones climáticas internacionales, el problema de la transferencia de tecnologías

Matthieu Glachant,
Profesor de economía en la Escuela de Minas ParisTech, PSL - Research University y director del CERNA – Centro de economía industrial

 

En materia de tecnología, las negociaciones sobre el clima se centran principalmente en la cuestión de la transferencia a los países en desarrollo de tecnologías bajas en carbono históricamente desarrolladas en países tecnológicamente avanzados del Norte. Sobre este tema, la negociación está estancada desde hace mucho tiempo. El único resultado concreto ha sido la decisión en 2010 de crear el Mecanismo de Tecnología, un pequeño mecanismo de coordinación entre el Comité Ejecutivo de Tecnología (Technology Executive Committee - TEC) y el Centro y Red de Tecnología del Clima (Climate Technology Centre and Network - CRTC). Basándose en las estadísticas publicadas, un estudio reciente (2013) encargado por la Comisión General de estrategias y previsiones indica que no debemos preocuparnos demasiado. Esto demuestra que a pesar de la falta de coordinación internacional, los países emergentes, donde estas tecnologías son una necesidad absoluta, ya están conectados al flujo de tecnologías internacionales. La prioridad es centrarse en los países menos adelantados para los cuales hay menos urgencia debido a las emisiones de gases de efecto invernadero aún limitadas.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr