La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 82 - Avril 2016 - Les métaux stratégiques, un enjeu mondial ?

Les modes d’action de la stratégie d’approvisionnement japonaise en métaux non-ferreux stratégiques

Par Jean-Claude GUILLANEAU
Directeur des Géoressources, BRGM

 

Le contexte récent des cours des matières extractives n’incite guère les pays industrialisés à prendre en compte ce domaine parmi leurs priorités nationales. Pourtant, des initiatives ont été prises au cours des dernières années, comme la communication de l’Union européenne (1) qui définit trois piliers : a) garantir aux industries des pays membres un accès aux matières premières sur les marchés internationaux à des conditions identiques à celles de leurs concurrents industriels ; b) déterminer au sein de l’UE des conditions cadres propres à favoriser un approvisionnement durable en matières premières auprès de sources européennes et, enfin, c) dynamiser l’efficacité globale des ressources et promouvoir le recyclage afin de réduire la consommation de matières premières primaires de l’Union européenne et, par voie de conséquence, sa dépendance vis-à-vis des importations. Cette communication a contribué, en France, à la création du COMES, puis à la réflexion actuelle sur la « mine responsable ». Dans d’autres pays, des initiatives ont été prises (comme en Corée ou au Japon) afin de sécuriser les approvisionnements. L’exemple japonais se concrétise, en 2004, à travers la création d’une organisation spécifique, le JOGMEC. Cette structure a pour rôle de sécuriser les approvisionnements de l’archipel nippon en hydrocarbures et en métaux. Elle emploie des stratégies multiples :  constitution de stocks stratégiques, développements scientifiques (la biolixiviation en Amérique latine ou la télédétection au Botswana), veille sur les évolutions des cours des métaux et des projets d’exploitation à travers le monde et, enfin, étude des prises de participation ou des contrats d’enlèvement des résidus dans des projets miniers ; des stratégies conduites en étroite liaison avec des compagnies minières japonaises (comme Mitsubishi, Mitsui ou Sumitomo).

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 82 - April 2016 - Strategic metals, the stakes worldwide?

Strategic actions for ensuring Japan’s supply of nonferrous metals

Jean-Claude Guillaneau,
director of Géoressources, BRGM

 

Although the recent price levels of extractive raw materials hardly motivate industrialized countries to assign priority to this branch of the economy, actions have been carried out in recent years. An EU report has identified three pillars: 1) secure for member states industries an access to raw materials on international markets at conditions identical to their competitors’; 2) define, within the EU, the framework conditions for a sustainable supply of raw materials from European sources; and c) boost global efficiency in using and recycling resources so as to reduce the consumption of basic raw materials and, as a consequence, the Union’s dependence on imports. This report has led in France to the creation of the Strategic Metals Committee (Comité pour les Métaux Stratégiques, COMES) and the idea of “responsible mining”. Other lands, such as South Korea or Japan, are trying to make their supply of metals secure. In 2004, JOGMEC was set up in Japan with the assignment to ensure the supply of hydrocarbons and metals to the archipelago. Among its many strategic actions: the formation of stockpiles; advances in science (bioleaching in Latin America or remote detection in Botswana); the monitoring of mining operations around the world and of metal prices; an examination of equity investments and of contracts for waste removal in mining operations; and the pursuit of strategies in close association with Japanese mining companies (such as Mitsubishi, Mitsui or Sumitomo).

 

Retour au sommaire


N° 82 - April 2016 - Die strategischen Metalle, eine globale Herausforderung ?

Die Aktionsweisen der japanischen Versorgungsstrategie hinsichtlich der strategischen Nichteisenmetalle

Jean-Claude Guillaneau,
Direktor der Georessourcen, BRGM

 

Die Kurse der Extraktivstoffe in der jüngsten Vergangenheit reizen die Industrieländer kaum dazu an, diesen Bereich zu ihren nationalen Prioritäten zu erklären. Und dennoch wurden im Laufe der letzten Jahre Initiativen ergriffen, wie die Bekanntgabe der EU, die drei Pfeiler definiert : a) Die Garantie, den Mitgliedstaaten den Zugang zu Rohstoffen auf den internationalen Märkten zu Bedingungen zu gewähren, die identisch mit denjenigen ihrer industriellen Konkurrenten  sind ; b) die Bestimmung der Rahmenbedingungen in der EU, die geeignet sind, eine nachhaltige Rohstoffversorgung durch die europäischen Versorgungsquellen zu fördern, und c) die Dynamisierung der globalen Effizienz der Ressourcen und die Förderung der Wiederverwertung, um den Verbrauch von primären Rohstoffen der EU und folglich deren Abhängigkeit von Importen zu reduzieren. Diese Bekanntgabe hat in Frankreich zur Schaffung des Komitees für strategische Metalle, COMES, und zur aktuellen Debatte über den „verantwortlichen Bergbau“  beigetragen.
In anderen Ländern wurden Initiativen ergriffen (wie in Korea oder in Japan), um die Versorgungssicherheit zu gewährleisten. Das japanische Beispiel nahm 2004 in der Schaffung einer spezifischen Organsisation, der JOGMEC, Gestalt an. Diese Struktur hat die Aufgabe, die Versorgung der japanischen Inselgruppe mit Mineralöl und Metallen sicherzustellen. Sie nutzt vielfältige Strategien aus : die Bildung strategischer Vorräte, wissenschaftliche Entwicklungen (die Bioauslaugung in Lateinamerika oder die Fernerkundung in Botswana), die Beobachtung der Metallkurse und der weltweiten Extraktionsprojekte und schließlich die Analyse der Beteiligungen oder der Verträge zur Abfallbeseitigung im Zusammenhang mit Extraktionsprojekten ; es sind Strategien, die in enger Zusammenarbeit mit japanischen Bergbaugesellschaften (wie Mitsubishi, Mitsui oder Sumitomo) durchgeführt werden.

 

Retour au sommaire


N° 82 - Abril 2016 - Los metales estratégicos, ¿un desafío mundial?

Los modos de acción de la estrategia japonesa de abastecimiento de metales estratégicos no ferrosos

Jean-Claude Guillaneau,
Director de Géoressources, BRGM

 

El contexto reciente de los precios de las materias extractivas no incita a los países industrializados a tomar en cuenta este campo entre sus prioridades nacionales. Sin embargo, algunas iniciativas han sido adoptadas en los últimos años, como la comunicación de la Unión Europea, que define tres ejes: a) garantizar a las industrias de los países miembros el acceso a las materias primas en los mercados internacionales en condiciones idénticas a las de sus competidores industriales; b) determinar dentro de la UE las condiciones marco que apoyen el suministro sostenible de materias primas procedentes de fuentes europeas y, por último, c) impulsar la eficiencia global de los recursos y promover el reciclaje con el fin de reducir el consumo de materias primas de la Unión Europea y, por lo tanto, su dependencia con respecto a las importaciones. En Francia, esta comunicación ha contribuido a la creación del COMES y posteriormente a la reflexión actual sobre la "mina responsable".
En otros países, se han adoptado iniciativas (como en Corea o Japón) con el fin de garantizar el abastecimiento. El ejemplo japonés se materializa, en 2004, a través de la creación de una organización específica, el JOGMEC. Esta estructura tiene por objetivo garantizar el abastecimiento del archipiélago japonés en hidrocarburos y metales. Para ello, emplea estrategias múltiples como constitución de reservas estratégicas, desarrollos científicos (la biolixiviación en América Latina o la teledetección en Botsuana), vigilancia de la evolución de los precios de los metales y los proyectos de explotación en todo el mundo y, por último, estudio de las participaciones o contratos de recolección de residuos en los proyectos mineros; estrategias llevadas a cabo en estrecha colaboración con las compañías mineras japonesas (como Mitsubishi, Mitsui o Sumitomo).

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr