La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 81 - Janvier 2016 - La participation des populations aux décisions gouvernementales

L’évaluation environnementale  stratégique de l’implantation de  la filière des gaz de schiste au  Québec a-t-elle été une démarche réellement innovante ?  

Par Gilles CÔTÉ
Directeur général du Secrétariat international francophone pour l’évaluation environnementale (SIFÉE - Montréal (Québec))

 

Depuis quelques années, la croissance de la demande en énergie et l’accélération des progrès technologiques ont créé des conditions favorables à l’exploitation de ressources pétrolières et gazières non conventionnelles. Toutefois, le développement accéléré de ces nouvelles filières suscite l’inquiétude. C’est dans ce contexte que les autorités publiques québecoises ont décrété la réalisation d’une évaluation environnementale stratégique (ÉES) et la tenue de deux consultations publiques sur l’exploitation du gaz de schiste dans le shale d’Utica, au Québec (Canada). À l’issue d’un processus qui a duré plus de quatre ans, le Premier ministre du Québec a finalement annoncé qu’il n’y aurait pas d’exploitation de gaz de schiste. À première vue, ce cas illustrerait parfaitement le rôle que devraient jouer l’évaluation environnementale et les dispositifs de participation du public dans le processus menant à l’adoption de décisions socialement acceptables. Toutefois, une analyse plus approfondie au regard des facteurs constitutifs de l’acceptabilité sociale relatifs au processus décisionnel nous incite à porter un jugement plus nuancé.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 81 - January 2016 - Public participation in decisions about the environment

Was the strategic environmental assessment of the installation of a shale gas industry in Quebec genuinely innovative?

Gilles Côté,
director-general of the Secrétariat International Francophone pour l’Évaluation Environnementale (SIFÉE), Montreal (Quebec)

 

For several years now, accelerating technological progress and the growing demand for energy have created conditions favorable to developing unconventional sources of petroleum and natural gas. However concerns have been voiced about speeding up the development of these new energy sources. In this context, public authorities in Quebec required a strategic environmental assessment and two public hearings on developing the province’s share of the Utica Shale. Following this procedure, which lasted more than four years, Quebec’s prime minister announced that shale gas would not be tapped. At first sight, this case clearly illustrates the role that environmental assessments and public participation should have in the process leading up to the adoption of socially acceptable decisions. But a closer look at the factors underlying the social acceptability of the decision-making process makes us shade our opinion in finer tints.

 

Retour au sommaire


N° 81 - Januar 2016 - Die Beteiligung der Bevölkerungen an den umweltpolitischen Entscheidungen

War die strategische umweltbezogene Bewertung der Entwicklung der Schiefergasförderung in Québec eine wirklich innovierende Methode ?

Gilles Côté,
Generaldirektor des internationalen frankophonen Sekretariats für die umweltbezogene Bewertung (SIFÉE-Montréal, Québec)

 

Seit einigen Jahren haben die wachsende Energienachfrage und die Beschleunigung des technologischen Fortschritts günstige Bedingungen für die Förderung nicht-konventioneller Erdöl- und Gasressourcen geschaffen. Doch die beschleunigte Entwicklung dieser neuen Sektoren löst Beunruhigung aus. Aufgrund dieser Sachlage beschlossen die öffentlichen Behörden der Provinz Québec die Durchführung einer strategischen umweltbezogenen Bewertung und die Abhaltung von zwei Volksbefragungen über die Schiefergasförderung in der Region shale in Utica (Québec). Nach einem Prozess, der länger als vier Jahre dauerte, gab der Premierminister von Québec schließlich bekannt, dass es keine Schiefergasförderung geben würde.
Auf den ersten Blick würde dieser Fall perfekt veranschaulichen, welche Rolle die umweltbezogene Bewertung und die Beteiligung der Öffentlichkeit in dem Prozess zu spielen hätten, der zur Verabschiedung von gesellschaftlich akzeptablen Beschlüssen führt. Doch eine gründlichere Prüfung, die die konstitutiven Faktoren der gesellschaftlichen Akzeptabilität in Beziehung zum Entscheidungsprozess setzt, bewegt uns dazu, ein nuancierteres Urteil zu fällen.

 

Retour au sommaire


N° 81 - enero 2016 - La participación de la población en las decisiones ambientales

La evaluación ambiental estratégica de la implantación del sector del gas de esquisto en Quebec ¿ha sido un enfoque realmente innovador?

Gilles Côté,
Director General de la Secretaría Internacional de habla francesa para la evaluación ambiental (SIFÉE - Montreal (Quebec))

 

Desde hace algunos años, el crecimiento de la demanda de energía y la aceleración de los avances tecnológicos han creado condiciones favorables para la explotación de nuevos recursos de petróleo y gas. Sin embargo, el desarrollo acelerado de estos nuevos sectores puede ser motivo de preocupación. En este contexto, las autoridades públicas de Quebec han decidido realizar una evaluación ambiental estratégica (EES) y efectuar dos consultas públicas sobre la explotación del gas de esquisto en el shale de Utica, en Quebec (Canadá). Al término de un proceso que duró más de cuatro años, el Primer Ministro de Quebec finalmente ha anunciado que no habrá explotación de gas de esquisto.
A primera vista, este caso ilustra perfectamente el papel que deben desempeñar la evaluación ambiental y los mecanismos de participación del público en el proceso de toma de decisiones socialmente aceptables. No obstante, un análisis más profundo de los factores constitutivos de la aceptabilidad social en el proceso de toma de decisiones nos lleva a formular ciertas reservas.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr