La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 
Novembre 2006 - Ingénieurs à la française économie mondialisée

Parabole des talents et balayage dans les coins : la formation des ingénieurs du corps des mines

Entretien avec Marie-Solange Tissier
Ingénieur général des Mines
Conseil Général des Mines

 

Les ingénieurs-élèves du corps des Mines, pour la plupart sortis parmi les premiers de l’X, sont au départ des champions des sciences exactes et des sciences déductives : leur formation ne sera donc pas principalement orientée vers le savoir, mais surtout vers le savoir-faire et vers le faire savoir. Dans un monde où l’entreprise a tendance à privilégier la spécialisation, cette formation d’ingénieurs généralistes « à la française » ne risque-t-elle pas de déboucher sur une impasse ? L’expérience montre qu’elle est nécessaire et très appréciée pour pouvoir gérer de grands projets ou maîtriser des sujets techniques complexes, mais elle ne peut concerner qu’un nombre restreint d’ingénieurs.

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


Novembre 2006 - French-style engineers, a globalized economy

A parable of talents and sweeping in the corners : Training mining engineers

Interview with Marie­Solange Tissier

 

The engineering students in the France’s corps des Mines, most of whom have graduated at the top of their class, are champions of the exact and deductive sciences. Their training is, therefore, to be turned mainly toward knowhow and making known instead of toward knowledge as such. In a world where firms tend to favor specialization, does the training of generalist “French-style” engineers not risk coming to a dead end? Experience has shown that this sort of education is necessary and appreciated for managing big projects and overseeing complex technical subjects, but it can involve a limited number of engineers at best.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr