La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète
   

 

 

Novembre 2009 - L'électricité solaire et les pays de la Méditerranée

L’impact du plan solaire méditerranéen sur l’évolution des interconnexions électriques entre les pays du pourtour méditerranéen

par François Meslier
Directeur EDF
et
Pierre Palat
Ingénieur général des Mines

 

Conformément à l’objectif de Barcelone, défini en 1995, les rives Sud et Est de la Méditerranée ont décidé d’inscrire leur devenir énergétique dans un dessein européen visant à la constitution d’un marché euro-méditerranéen de l’énergie, auquel tous les pays concernés ont souscrit. L’Union pour la Méditerranée (UpM) a repris cet objectif à son compte.
Constituant une des six initiatives clés de l’UpM, le développement du Plan Solaire Méditerranéen (PSM), aura un impact fort sur les interconnexions électriques du pourtour méditerranéen, à la fois entre les différents pays exportateurs et vers les pays importateurs de cette énergie, et ce :
- de par son objectif de création de 20 GW de capacités nouvelles de production d’électricité à l’horizon 2020 dans les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée,
- grâce à la possibilité, pour ces mêmes pays, d’exporter vers le Nord une part significative de l’électricité ainsi produite, considérée à la fois comme un gage financier convaincant de la rentabilité de ces investissements et comme une contribution des pays du Nord à la réalisation de leurs propres objectifs (à savoir porter à 20 % la part des ENR dans leur consommation énergétique à cette même échéance de 2020),
- et, enfin, surtout de par la volonté politique de réaliser très rapidement de premiers investissements pour tester la faisabilité financière et le mécanisme d’importation d’électricité renouvelable par les pays du Nord prévu par l’article 9 de la directive Energie-climat.

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


November 2009 - Solar electtricity and countries in the Mediterranean Bassin

The Mediterranean Solar Plan’s impact on interconnections between electricity grids in the Mediterranean Basin

Francois Meslier and Pierre Palat

 

In compliance with the Barcelona objective set in 1995, the southern and eastern shores of the Mediterranean have decided to hitch the future of their energy to a European plan for a Euro-Mediterranean energy market. The Union for the Mediterranean (UfM) has inherited and adopted this objective with the backing of all countries concerned. The Mediterranean Solar Plan (MSP), one of the UfM’s six priorities, will have a strong impact on interconnecting the electricity grids of exporting and importing lands. It aims at an additional production of 20 GW of electricity by 2020 in countries on the southern and eastern shores of the Mediterranean. The possibility for these countries to export toward the north a significant percentage of this electricity is considered to be a financial guarantee of the profit-earning potential of the investments to be made. It also represents a contribution by countries in the North toward achieving their own objectives, namely: renewable sources of energy are to account for 20% of the energy consumed there by 2020. The MSP will also have an impact stemming from the political determination to quickly make the first investments for testing both its financial feasibility and the procedures whereby countries in their North will import renewable electricity under article 9 of the Energy-Climate directive.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr