La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines 1794-1914

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2010 - Des nano-technologies à la biologie de synthèse

La terminologie des nanotechnologies au cœur des processus normatifs

par Daniel Bernard
Président de la Commission AFNOR X457 Nanotechnologies
Chef de la délégation française au TC229 Nanotechnology de l'ISO
Conseiller Scientifique d'ARKEMA

 

Il est reconnu que la conférence que le physicien Richard Feynman (Prix Nobel de Physique 1965) a présentée au California Institute of Technology (Caltech), le 29 décembre 1959 constitue le discours fondateur de l’ère du nanomonde et des nanotechnologies.
Son expression « There is plenty of room at the bottom » (Il y a beaucoup d’espace, en bas), qu’il explicita en prédisant qu’il serait possible, un jour, d’enregistrer l’ensemble des vingt-quatre volumes de l’Encyclopaedia Britannica sur un grain de poussière, est aussi emblématique pour le nanomonde que l’est, pour le monde macroscopique, la petite phrase prononcée par Neil Armstrong lors de son premier pas sur la Lune, le 21 juillet 1969 : « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité».
Mais si le nanomonde a, ainsi, une date de naissance, ce n’est qu’en 1974 que le terme nanotechnologie a été créé par l’universitaire japonais Norio Taniguchi et ce n’est qu’en 1986 qu’il a été popularisé par Eric-K Drexler (du MIT), dans son essai intitulé « Engins de création ».

Télécharger gratuitement l'article 

Retour au sommaire


February 2010 - From nanotechnology to synthetic biology

The jargon of nanotechnology: At the heart of naming processes

Daniel Bernard
Président de la Commission AFNOR X457 Nanotechnologies
Chef de la délégation française au TC229 Nanotechnology de l'ISO
Conseiller Scientifique d'ARKEMA

 

Richard Feynman’s lecture to the California Institute of Technology on 29 December 1959 is now recognized as signaling the start of a new “nano” era. This Nobel Prize-winner (Physics in 1965) stated, “There is plenty of room at the bottom”, thus predicting that it would, someday, be possible to “write the entire 24 volumes of the Encyclopedia Britannica on the head of a pin”. This statement is as symbolic for the nanoworld as Neil Armstrong’s declaration for our macroscopic world, when he took his first step on the moon on 21 July 1969: “A small step for man, a big step for humanity.” Although the “nanoworld” does have a date of birth, it was not till 1974 that a Japanese scholar, Norio Taniguchi, coined the word “nanotechnology”. Eric Drexler of MIT popularized the word in his 1986 essay, “Engines of creation”.

 

Retour au sommaire


Februar 2010 - Von den Nanotechnologien zur synthetischen Biologie

Die Terminologie der Nanotechnologien im Zentrum der Normungsprozesse

Daniel Bernard
Président de la Commission AFNOR X457 Nanotechnologies
Chef de la délégation française au TC229 Nanotechnology de l'ISO
Conseiller Scientifique d'ARKEMA

 

Es ist allgemein bekannt, dass die Rede des Physikers Richard Feynmann (Nobelpreis für Physik, 1965), die er am 29. Dezember 1959 im California Institute of Technology hielt, die
Gründungsrede der Ära der Nanowelt und der Nanotechnologien darstellt.
Sein Satz „There is plenty of room at the bottom“, den er kommentierte, indem er vorhersagte dass es eines Tages möglich sein würde, alle 24 Bände der Encyclopaedia Britannica auf einem Staubkorn zu speichern, ist so emblematisch für die Nanowelt, wie es für die makroskopische Welt der kurze Satz von Neil Armstrong bei seinem ersten Schritt auf dem Mond, am 21 Juni 1969, war : „Ein kleiner Schritt für einen Menschen, ein großer Schritt für die Menschheit“.
Aber wenn die Nanowelt somit ein Geburtsdatum hat, so wurde der Begriff „Nanotechnologie“ erst im Jahr 1974 vom japanischen Universitätsgelehrten Norio Taniguchi geprägt und erst 1986 von K.Eric Drexler (vom MIT) in seinem Essay „Engins of Creation“ populär gemacht.

 

Retour au sommaire


Febrero 2010 - De las nanotecnologías a la biología de síntesis

La terminología de las nanotecnologías, eje central de los procesos nominativos

Daniel Bernard
Président de la Commission AFNOR X457 Nanotechnologies
Chef de la délégation française au TC229 Nanotechnology de l'ISO
Conseiller Scientifique d'ARKEMA

 

Ya es bien sabido que la conferencia que el físico Richard Feynman (Premio Nóbel de Física en 1965) realizó en el California Institute of Technology (Caltech), el 29 de diciembre de 1959 constituye el discurso fundador de la época del nanomundo y de las nanotecnologías.
Su expresión "There is plenty of room at the bottom" (Hay mucho espacio allá abajo),que aclaró prediciendo que un día sería posible grabar los 24 volúmenes de la Encyclopaedia Britannica en un grano de polvo, es tan emblemática para el nanomundo como lo es para el mundo macroscópico la frase pronunciada por Neil Armstrong cuando dio su primer paso sobre la Luna, el 21 de julio de 1969: "Este es un pequeño paso para un hombre pero un gran salto para la humanidad".
Ahora bien, sí el nanomundo encuentra allí su fecha de nacimiento, el término nanotecnología sólo fue creado en 1974 por el universitario japonés Norio Taniguchi y sólo en 1986 fue popularizado por Eric-K Drexler, (del MIT), en su ensayo titulado "máquinas de creación".

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr