La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète
 

Août 2011 - Un ingénieur d'exception :
Georges BESSE

Georges BESSE arrive chez Renault : lisons les journaux !

par Christian MARBACH
X 56, Membre de l’Académie des technologies, membre du conseil de surveillance de Lagardère SCA, président d’honneur de la Sabix

 

Mon article précédent, écrit à partir de la presse de la semaine suivant la nomination de Georges Besse portait sur son arrivée chez PUK. Je peux le résumer ici en notant que les journalistes, lors de cette semaine, présentent Besse comme un homme qui convient parfaitement à PUK à la fois du fait de son expérience et de sa compétence, et compte tenu des métiers de la société à redresser.
J’ajoute que, certes, le débat sur l’opportunité des nationalisations n’est pas clos en février 1982 et qu’une partie de la presse n’oublie pas d’en critiquer le principe, mais cela ne l’empêche pas de souligner que, les choses étant ce qu’elles sont et le patron de l’époque ayant fait savoir qu’il ne voulait pas demeurer à son poste après une nationalisation, Besse est un très bon choix pour PUK.
L’arrivée de Georges Besse chez Renault se fait dans des conditions très différentes…

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


August 2011 - An exceptional engineer:
Georges BESSE

He arrives at Renault: Read the papers!

Christian MARBACH
X 56, Membre de l’Académie des technologies, membre du conseil de surveillance de Lagardère SCA, président d’honneur de la Sabix

 

The preceding article, written from reports in the press during the week following Georges Besse’s appointment, focused on his arrival at Pechiney Ugine Kuhlmann. In summary, journalists presented Besse, during this week, as a man fully adapted to the job at PUK both owing to his experience and qualifications and given the activities of the company to be restructured. The debate about the purpose of nationalizations was not over in February 1982, and certain newspapers did not fail to criticize the principle. All that did not keep them, however, from pointing out that, things being the way they were and since the chairman at the time did not want to remain in that position after the nationalization, Besse was a very good choice for PUK. Besse’s arrival at Renault took place in quite different circumstances…

Retour au sommaire


August 2011 - EIN AUßERGEWÖHNLICHER INGENIEUR : Georges BESSE

Die Ankunft bei Renault : lesen wir die Zeitungen !

Christian MARBACH
X 56, Membre de l’Académie des technologies, membre du conseil de surveillance de Lagardère SCA, président d’honneur de la Sabix

 

Mein vorausgehender Artikel, der auf die Presseartikel der Woche nach der Nominierung von Georges Besse zurückgreift, handelt von der Ankunft bei PUK. Ich kann hier zusammenfassend bemerken, dass die Journalisten in jener Woche Georges Besse als jemanden darstellen, der aufgrund seiner Erfahrung und Kompetenz sowie aufgrund der Tätigkeiten der zu sanierenden Gesellschaft genau zu PUK passte. Ich füge hinzu, dass die Debatte über die Zweckmäßigkeit der Verstaatlichungen im Februar 1982 zwar noch nicht beendet ist und ein Teil der Presse nicht davon ablässt, Kritik an diesem Prinzip zu üben, aber dass dies sie nicht daran hindert, hervorzuheben, dass unter den gegebenen Umständen und angesichts der Tatsache, dass der damalige Unternehmenschef nach der Verstaatlichung bekannt gab, seinen leitenden Posten nicht mehr bekleiden zu wollen, Georges Besse für PUK eine sehr gute Wahl war.
Die Ankunft von Georges Besse bei Renault vollzieht sich unter ganz anderen Vorzeichen ...

Retour au sommaire


Augusto 2011 - Un ingeniero excepcional : Georges BESSE

Su llegada a la empresa Renault, ¿qué dice la prensa?

Christian MARBACH
X 56, Membre de l’Académie des technologies, membre du conseil de surveillance de Lagardère SCA, président d’honneur de la Sabix

 

Mi artículo anterior, escrito utilizando la prensa de la semana siguiente al nombramiento de Georges Besse trataba de su llegada a la empresa PUK. Puedo resumirlo señalando que los periodistas, durante esa semana, presentan a Besse como el hombre perfecto para PUK, tanto por su experiencia y competencia, como por los negocios de la compañía que él debe salvar. Yo añadiría que, obviamente, el debate sobre las nacionalizaciones todavía está vigente en febrero de 1982, y que una parte de la prensa no se olvida de criticar esta práctica. Sin embargo, esto no le impide reconocer que las cosas son como son y que cuando el jefe del momento afirmó que no continuaría tras la nacionalización, Besse era una gran opción para PUK.
Las condiciones de la llegada de Georges Besse a Renault eran muy diferentes...

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr