La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète
 

Août 2011 - Un ingénieur d'exception :
Georges BESSE

Georges BESSE, Grand ingénieur, grand chef d’entreprise, grand serviteur de l’Etat*

 

par François de WISSOCQ
Ingénieur général des Mines honoraire

 

François de Wissocq, qui succéda à Georges Besse à la présidence de la Cogema, eut l’occasion de préparer en 1993 un exposé sur la carrière de son prédécesseur. Il se trouve que ce travail portait principalement sur son passage dans le nucléaire, ce qui est somme toute logique : c’est là que Georges Besse passa l’essentiel de sa carrière et c’est le domaine que François de Wissocq eut à approfondir par lui-même, au sein des services des ministères chargés de l’Industrie et de l’Energie, puis à la Cogema. Les textes de Christian Marbach ne portant pas spécialement sur ce domaine, il a semblé utile de fournir aux lecteurs de ce numéro l’éclairage apporté à ce niveau par François de Wissocq. Ce dernier a volontiers accepté que nous publiions son texte, qu’il avait déjà fourni à l’Institut d’Histoire de l’Industrie, pour la rédaction du livre consacré à Georges Besse. Rappelons par ailleurs que cette contribution date de 1993 et que, très probablement, elle pourrait être enrichie aujourd’hui par des témoignages ou des textes d’archives devenus disponibles depuis lors.

 

* Ce texte est celui d’une conférence prononcée par François de Wissocq à l’Ecole d’ingénieurs de Tours en 1993.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


August 2011 - An exceptional engineer:
Georges BESSE

Georges Besse, a great engineer, a great company director, a great public servant

François de WISSOCQ
Ingénieur général des Mines honoraire

 

François de Wissocq, who succeeded Georges Besse as chairman of COGEMA, wrote in 1993 an account of his predecessor’s career. This account mainly, and understandably, dealt with Besse in the nuclear industry, where he spent most of his career. This is the industry that François de Wissocq came to know through his positions in services of the ministries responsible for Industry and Energy, and then in COGEMA. Since Christian Marbach’s articles do not focus on this period, it is worthwhile providing readers of this special issue with de Wissocq’s view. This contribution can be supplemented with testimonies about the period since 1994 or even with texts from the archives.

Retour au sommaire


August 2011 - EIN AUßERGEWÖHNLICHER INGENIEUR : Georges BESSE

Georges Besse : ein großer Ingenieur, ein großer Unternehmenschef, ein großer Staatsdiener

François de WISSOCQ
Ingénieur général des Mines honoraire

 

François de Wissocq, der nach Georges Besse den Vorsitz der Cogema übernahm, hatte 1993 die Gelegenheit, einen Vortrag über die Karriere seines Vorgängers zu verfassen. Es stellte sich heraus, dass diese Arbeit hauptsächlich die Jahre im Nuklearsektor behandelt, was alles in allem logisch ist : denn hier hat Georges Besse den wichtigsten Abschnitt seiner Karriere verbracht und es ist das Gebiet, das François de Wissocq in den Verwaltungsabteilungen der Ministerien für Wirtschaft und Energie selbst vertiefen musste, um schließlich die Cogema zu leiten. Da die Texte von Christian Marbach auf diesen Aspekt nicht eingehen, schien es nützlich, den Lesern dieser Nummer die diesbezüglichen Ausführungen von François de Wissocq zur Kenntnis zu bringen. Der Letztere hatte die Freundlichkeit, der Veröffentlichung seines Textes zuzustimmen, den er schon für das Institut d’Histoire de l’Industrie als Beitrag zu dem Buch über Georges Besse verfasst hatte. Es sei daran erinnert, dass dieser Beitrag auf das Jahr 1993 zurückgeht und dass er sehr wahrscheinlich heute durch weitere Kommentare oder archivierte Texte ergänzt werden könnte, die seitdem verfügbar geworden sind.

Retour au sommaire


Augusto 2011 - Un ingeniero excepcional : Georges BESSE

Georges Besse, gran ingeniero, gran empresario, gran servidor del Estado

François de WISSOCQ
Ingénieur général des Mines honoraire

 

François de Wissocq, que sucedió a Georges Besse como presidente de la Cogema (Compañía general de materias nucleares), tuvo la oportunidad de preparar en 1993 una exposición sobre la trayectoria de su predecesor. Ese trabajo se centraba principalmente en su carrera en la industria nuclear, lo que en definidas cuentas parece lógico ya que Georges Besse pasó la mayor parte de su carrera en esta área. Esta también fue el área que François de Wissocq tuvo que profundizar por sí mismo, en los departamentos de los Ministerios de Industria y Energía, y luego en la Cogema. Ya que los textos de Christian Marbach textos no tratan específicamente esta área, nos ha parecido conveniente ofrecer a los lectores de este número la opinión de François de Wissocq sobre este tema. El aceptó que publicáramos su texto, que ya había dado al Instituto de Historia de la Industria, para el libro sobre Georges Besse. Cabe anotar que el texto data de 1993 y, que es muy probable que pudiese mejorarse hoy con testimonios o textos de archivos que se encuentran disponibles desde ese entonces.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr