La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2011 - Mutations du travail et place de l'ingénieur

Le contrôle du travail : de la vérification de la conformité des opérations au blocage des initiatives

par Philippe ZARIFIAN
Professeur de sociologie à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée

 

Nous assistons actuellement, dans les grandes entreprises, à une mutation profonde du mode de contrôle du travail, accompagnée d’un changement dans la manière d’appréhender le travail lui-même, et donc de répondre à cette question simple : qu’est-ce que « travailler » ?*

 

Notre thèse, fondée sur des recherches de longue durée que nous avons réalisées au sein de grandes entreprises (1), est que nous sommes les témoins du basculement d’un contrôle disciplinaire que le taylorisme a incarné – un contrôle fondé sur le concept d’opération –, à un contrôle d’engagement fondé sur le concept d’initiative.

 

(1) Il s’agit de recherches successives menées sur une période allant de 1996 à aujourd’hui, chez Danone, France Télécom, La Poste et la SNCF. La longue durée est pour nous essentielle, car elle seule peut permettre de voir et de comprendre des mutations profondes, mais peu visibles à un moment donné.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


February 2011 - Changes in work and  the place of engineers

Controlling work: From verifying the conformity of operations to blocking initiatives

Philippe ZARIFIAN
Professeur de sociologie à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée

 

We now observe a thoroughgoing transformation of the control of work in big firms and a change in the way of understanding work itself and, therefore, of answering a simple question: what does “work” mean? Based on long- term research in big corporations, the argument presented herein maintains that we are witnessing a shift from a disciplinary Tayloristic control (based on the concept of an operation) to a type of control calling for commitment and involvement (based on the concept of an initiative).

Retour au sommaire


Februar 2011 - DIE WANDLUNGEN DER ARBEIT UND DIE ROLLE DES INGENIEURS

Die Arbeitskontrolle : von der Überprüfung der Richtigkeit der Arbeitsprozesse zum Abblocken der Initiativen

Philippe ZARIFIAN
Professeur de sociologie à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée

 

Wir erleben zur Zeit in den großen Unternehmen einen tief greifenden Wandel der Art und Weise, wie Arbeit kontrolliert wird, und gleichzeitig der Auffassung der Arbeit selbst und damit auch der Einstellung gegenüber der einfachen Frage : was bedeutet „arbeiten“ ? Auf der Grundlage von Langzeitstudien in großen Unternehmen wird hier die These aufgestellt, dass wir Zeugen des Übergangs von einer disziplinarischen Kontrolle, wie sie der Taylorismus darstellte - eine Kontrolle, die auf dem Konzept des Arbeitsgangs beruhte – zu einer Kontrolle des Engagements sind, die auf dem Konzept der Initiative fußt.

Retour au sommaire


Febrero 2011 - Mutaciones del trabajo y rol de los ingenieros

El control del trabajo, de la verificación de la conformidad de las actividades al bloqueo de las iniciativas

Philippe ZARIFIAN
Professeur de sociologie à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée

 

Actualmente en las grandes empresas asistimos a un cambio profundo del método de control del trabajo, acompañado de un cambio en la manera de comprender el propio trabajo y, en consecuencia, de responder a esta pregunta simple: ¿qué significa “trabajar”? La tesis presentada en este artículo, basada en investigaciones de larga duración realizadas en grandes empresas, es que estamos viviendo el cambio de un control disciplinario implantado por el taylorismo (un control basado en el concepto de operación) a un control de compromiso basado en el concepto de iniciativa.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr