La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2011 - Mutations du travail et place de l'ingénieur

La réalite du travail de l'ingénieur et son évolution

par Claude MAURY
Ingénieur général des Mines, animateur du Comité d’études sur les formations d’ingénieur (CEFI)

 

Aujourd’hui comme hier, l’identité de l’ingénieur se constitue par la maîtrise d’une expertise technique et par la capacité à mener à son terme le processus de réalisation d’un objet technique. Toutefois, il subit désormais dans son travail l’empreinte des contraintes nouvelles qui pèsent sur l’entreprise : une concurrence plus âpre qui met l’organisation sous pression, et des clients plus exigeants et plus versatiles. Dans ce contexte, la production de technologies nouvelles n’est plus considérée comme toujours indispensable par les entreprises. En revanche, celles-ci souhaitent en général conserver un contrôle direct sur leur politique d’innovation, qui tend à s’imposer comme un impératif principal pour l’intervention de l’ingénieur.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


February 2011 - Changes in work and  the place of engineers

The reality of the engineer’s work and changes in it

Claude MAURY
Ingénieur général des Mines, animateur du Comité d’études sur les formations d’ingénieur (CEFI)

 

Today  as  yesterday,  the  identity  of  engineers  is  based  on control over technical specialties and on the ability to conduct processes for realizing technical objects. Nowadays, engineers are experiencing in their work the new constraints weighing on firms: fiercer competition (which brings pressure to bear on the organization) and clients (who are harder to please and fickler).  Given  this context,  corporations  no longer  always deem indispensable the production of new technology. Nonetheless, firms generally want to maintain direct control over their policy of innovation, which tends to represent the principal requirement for interventions by engineers.

Retour au sommaire


Februar 2011 - DIE WANDLUNGEN DER ARBEIT UND DIE ROLLE DES INGENIEURS

Die Arbeitsrealität des Ingenieurs und ihre Entwicklung

Claude MAURY
Ingénieur général des Mines, animateur du Comité d’études sur les formations d’ingénieur (CEFI)

 

Heute wie gestern bildet sich die Identität eines Ingenieurs durch die Beherrschung eines technischen Gebiets und durch die Fähigkeit, den Verwirklichungsprozess eines technischen Objekts zum Abschluss zu bringen. Er ist jedoch nunmehr dem Druck neuer Zwänge ausgesetzt, die einen starken Einfluss auf die Unternehmen ausüben : ein heftiger Wettbewerb, der die Organisation unter Druck setzt und anspruchsvollere und unbeständigere Kunden. In diesem Zusammenhang wird die Produktion neuer Technologien von den Unternehmen nicht mehr als jederzeit unumgänglich betrachtet. Dafür möchten sie aber generell die direkte Kontrolle über ihre Innovationspolitik behalten, die im Begriff ist, zu einem entscheidenden Imperativ für die Arbeit des Ingenieurs zu werden.

Retour au sommaire


Febrero 2011 - Mutaciones del trabajo y rol de los ingenieros

La realidad del trabajo del ingeniero y su evolución

Claude MAURY
Ingénieur général des Mines, animateur du Comité d’études sur les formations d’ingénieur (CEFI)

 

Hoy como ayer, la identidad del ingeniero se constituye por el control de un conocimiento técnico y por la capacidad de llevar a cabo el proceso de realización de un objeto técnico. No obstante, su trabajo sufre actualmente las nuevas dificultades que pesan sobre la empresa: una competencia más ardua que pone la organización bajo presión, y clientes más exigentes y más variables. En este contexto, las empresas no siempre consideran la producción de nuevas tecnologías como indispensable. En cambio, por lo general desean conservar un control directo sobre sus políticas de innovación, que tienden a imponerse como un imperativo principal para la intervención del ingeniero.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr