La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2011 - De nouveaux champs pour la performance des entreprises

Le groupe EDF : des outils originaux pour une action environnementale au coût maîtrise

par Philippe HUET
Chief Officer, People, Organisation and Brand Performance à EDF Energy
et
Claude NAHON
Directeur du Développement durable à EDF

 

Des solutions originales doivent parfois être imaginées pour qu’une action environnementale ambitieuse soit menée dans de bonnes conditions économiques. Ainsi, par exemple, le « Fonds carbone » d’EDF finance des projets visant à réduire les émissions de CO2 dans certains pays, permettant à EDF de disposer de crédits d’émissions. Ce dispositif a un coût, mais il permet d’optimiser la mise en conformité du groupe EDF avec ses obligations de réduction d’émissions sous l’empire de la Directive européenne EU-ETS… et il est même devenu le support d’un nouveau business. De même, EDF est soumise à l’obligation légale de susciter des économies d'énergie ou, à défaut, de payer des pénalités importantes. Le mécanisme des « économies certifiées » permet d'atteindre le résultat voulu, tout en optimisant les modalités et le coût.

 

Mais la sophistication des outils technico-économiques n’est pas tout : EDF développe aussi de multiples dispositifs visant à plus de transparence et à un meilleur échange avec ses parties prenantes. En France, cet échange passe notamment par des instances multi-catégorielles et des partenariats. Au total, les progrès recherchés sont multidimensionnels : les actions environnementales (comme les actions sociales et sociétales) peuvent viser la création de valeur durable, de l’amont à l’aval de la chaîne d’approvisionnement énergétique.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


May 2011 - New fields for performance in firms

EdF: Original tools for environmental actions with controlled costs

Philippe HUET
Chief Officer, People, Organisation and Brand Performance à EDF Energy
et
Claude NAHON
Directeur du Développement durable à EDF

 

Original solutions sometimes have to be imagined for launching ambitious environmental programs. For instance, ÉdF’s “Carbon Fund” finances projects for reducing CO2 emissions in certain countries, thus enabling the French electric company to obtain emission credits. This has a cost, but it optimizes ÉdF’s compliance with its obligations for reducing greenhouse gas emissions under EU directive EU- ETS. It has even generated a new business. ÉdF also has the legal obligation to save energy or, otherwise, pay heavy penalties. Thanks to a “certified savings” procedure, the expected result can be attained while optimizing modalities and costs. The sophistication of technological and economic tools is not the only card to be played. ÉdF is developing several arrangements for improving transparency and its transactions with stakeholders. In all, the hoped-for progress is multidimensional: environmental, social and societal actions aim at creating sustainable value all along the energy supply chain.

Retour au sommaire


Mai 2011 - Neue Themenfelder für die Leistungsfähigkeit der Unternehmen

Die EDF-Gruppe : einige originale Instrumentarien für eine umweltgerechte Politik zu begrenzten Kosten

Philippe HUET
Chief Officer, People, Organisation and Brand Performance à EDF Energy
et
Claude NAHON
Directeur du Développement durable à EDF

 

Es müssen bisweilen originelle Lösungen erdacht werden, damit eine ehrgeizige Umweltpolitik unter guten wirtschaftlichen Bedingungen durchgeführt werden kann. So finanziert beispielsweise der „Fonds carbone“ von EDF Projekte, die darauf abzielen, die CO2-Emissionen in gewissen Ländern zu reduzieren, und die es EDF erlauben, Emissionskredite zu erhalten. Diese Verfügung hat einen Preis, aber sie ermöglicht es, eine optimale Übereinstimmung der EDF-Gruppe mit ihren Verpflichtungen zur Reduzierung der Emissionen gemäß der europäischen Richtlinie EU-ETS zu erzielen ... und sie ist sogar zur Grundlage eines neuen Geschäftsfeldes geworden. Außerdem ist EDF an die gesetzliche Verpflichtung gebunden, Energieeinsparungen zu bewirken, oder mangels Resultaten beträchtliche Geldstrafen zu bezahlen. Der Mechanismus der „zertifizierten Einsparungen“ erlaubt es, das angestrebte Resultat zu erreichen und gleichzeitig die Modalitäten und die Kosten optimal zu gestalten.

 

Aber die Komplexität der technisch-ökonomischen Instrumentarien ist nicht alles : EDF entwickelt auch verschiedene Verfügungen, die auf mehr Transparenz und auf bessere Beziehungen zu ihren Abnehmern abzielen. In Frankreich beruhen diese Beziehungen auf multikategorialen Instanzen und auf Partnerschaften. Alles in allem haben die angestrebten Fortschritte viele Dimensionen : die Umweltpolitik (wie die Wahrnehmung der sozialen und gesellschaftlichen Verantwortung ) kann eine nachhaltige Wertschöpfung zum Ziel haben, die sich auf alle Ebenen der Energieversorgungskette, von der Produktion bis zum Verbrauch, auswirkt.

Retour au sommaire


Mayo 2011 - Nuevos  líderes del rendimiento empresarial, aspectos  sociales y ambientales

El grupo EDF, herramientas originales para una acción ambiental con costes controlados

Philippe HUET
Chief Officer, People, Organisation and Brand Performance à EDF Energy
et
Claude NAHON
Directeur du Développement durable à EDF

 

A veces se deben imaginar soluciones innovadoras para que una acción medioambiental ambiciosa pueda llevarse a cabo en  buenas  condiciones  económicas.  Así,  por  ejemplo,  el «Fondo de Carbono» de EDF financia proyectos de reducción de emisiones de CO2 en algunos países, lo que permite a EDF tener un balance crediticio al nivel de sus emisiones de CO2. Este dispositivo tiene un coste, pero maximiza el cumplimiento del Grupo EDF de sus obligaciones de reducción de emisiones establecidas en la Directiva europea EU-ETS... e incluso se ha convertido en la base de un nuevo negocio.

 

Del mismo modo, EDF está sujeta a la obligación legal de generar un ahorro de energía o, alternativamente, pagar grandes multas. El mecanismo de las «economías certificadas» logra el resultado deseado, al tiempo que optimiza los procedimientos y los costes.

 

Sin embargo, las sofisticadas herramientas tecno-económicas no solucionan todo. EDF también está desarrollando varios dispositivos para una mayor transparencia y un mejor intercambio con sus grupos de interés. En Francia, este cambio implica instancias multi-categorías y asociaciones. Al final, el progreso buscado es multidimensional: las acciones ambientales (como las acciones sociales) pueden centrarse en la creación de valor sostenible a lo largo de toda la cadena de suministro de energía.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr