La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Novembre 2011 - La santé : perspectives scientifiques et réalités économiques

HORS DOSSIER :
Le rôle du corps des mines dans la politique industrielle française : deux siècles d'action et d'influence

par Christian STOFFAËS
Ingénieur général des Mines, Président de l’Institut d’Histoire de l’Industrie

 

Créé à la fin de l’Ancien régime, institué par la Révolution, le Corps des ingénieurs des Mines a toujours affirmé sa permanence (avec des hauts mais aussi des bas) et pris une part active à la définition de la politique industrielle de la France à travers toutes les phases de développement économique et les successions de régimes qu’a connues notre pays : des Encyclopédistes aux saint-simoniens, de la reconstruction aux grands projets (la force de dissuasion nucléaire, la quête de l’indépendance énergétique, le programme électronucléaire,…).
Une action à travers les âges qui a eu pour constante la croyance dans les vertus du progrès technique et de l’industrialisation.
Avec la crise financière, la politique industrielle n’est plus un débat interdit, elle revient à la mode. C’est le retour à l’économie réelle, domaine de prédilection des ingénieurs des Mines dans la continuité de l’action de leurs illustres prédécesseurs.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


November 2011 - The frontiers of science

MISCELLANY

The role of the mining engineer corps in French industrial policy: Two centuries of action and influence

Christian STOFFAËS
Ingénieur général des Mines, Président de l’Institut d’Histoire de l’Industrie

 

Created under the monarchy and instituted by the French Revolution, the corps of mining engineers has maintained itself despite fluctuations, and played an active part in defining France’s industrial policy during all phases of economic development and all changes of regime that the country has undergone: from the Encyclopedists to the tenants of Saint Simon, from reconstruction to “grand projects” (nuclear deterrence, the quest for independence in matters of energy, ÉdF’s program for producing electricity from the atom, etc.). There has, down through history, been a constant in these actions: the belief in the value of technological progress and industrialization. Given the current financial meltdown, industrial policy is no longer a forbidden topic. It is coming back onto the agenda. This return to the real economy is, in its wake, rehabilitating the role of mining engineers in line with the actions of their illustrious predecessors.

Retour au sommaire


November 2011 - DIE GRENZEN DER WISSENSCHAFT

SONDERTHEMA : Die Rolle des corps des mines in der französischen Industriepolitik
: zwei Jahrhunderte Aktion und Einfluss

Christian STOFFAËS
Ingénieur général des Mines, Président de l’Institut d’Histoire de l’Industrie

 

Das Corps des ingénieurs des Mines, das am Ende des Ancien Régime gegründet und durch die Revolution eingesetzt wurde, hat immer wieder seine Kontinuität bewiesen (mit Höhe- aber auch mit Tiefpunkten) und durch alle Phasen der wirtschaftlichen Entwicklung und der  aufeinander folgenden politischen Regierungsformen, die Frankreich geprägt haben, aktiv an der Definition der französischen Industriepolitik teil- genommen : von den Enzyklopädisten zu den Saint- Simonisten, vom Wiederaufbau zu den großen Regierungsprojekten (nukleare Abschreckungsstreitmacht, die Politik der energetischen Unabhängigkeit, die Atomstrompolitik der französischen Elektrizitätsgesellschaft EDF, ...).

Ein Wirken im Wandel der Zeiten, dessen Konstante der Glaube an die Macht des technischen Fortschritts und der Industrialisierung ist.

Seit der Finanzkrise ist Industriepolitik kein Tabuthema mehr, sie kommt wieder in Mode. Es ist die Rückkehr zur Realwirtschaft und in ihrem Gefolge die Rehabilitierung der Rolle der ingénieurs des Mines, die in der Nachfolge ihrer berühmten Vorgänger stehen.

Retour au sommaire


Noviembre 2011 - Las fronteras de la ciencia

OTROS TEMAS: El papel del cuerpo de minas en la política industrial francesa, dos siglos de acción e influencia

Christian STOFFAËS
Ingénieur général des Mines, Président de l’Institut d’Histoire de l’Industrie

 

Creado  al  final  del  antiguo  régimen  e  instituido  por  la Revolución, el Cuerpo de los Ingenieros de Minas ha logrado afirmar su permanencia (con algunos altibajos) y ha participa- do activamente en la definición de la política industrial fran- cesa en todas las fases del desarrollo económico y los diferen- tes regímenes que ha conocido Francia. De los enciclopedistas a los adeptos de Saint-Simon, de la reconstrucción a los gran- des proyectos (la fuerza de disuasión nuclear, la búsqueda de la independencia energética, el programa electronuclear de EDF, etc.).

Una acción a través del tiempo cuya constante ha sido la cre- encia en las virtudes del progreso tecnológico y la industriali- zación.

Con la crisis financiera, el debate sobre las políticas industria- les ya no está prohibido; por el contrario, está nuevamente de moda. Es hora de volver a la economía real acompañada de la rehabilitación de la función de los ingenieros de minas en la continuidad de las acciones de sus ilustres predecesores.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr