La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Août 2012- Le nucléaire du futur

La perception du risque nucléaire en France, en 2012 : « Il y a un avant Fukushima et un après Fukushima »

Télécharger gratuitement l'article

par Emmanuel RIVIERE
Institut TNS-Sofres, directeur du département Stratégies d’Opinion
et Alain DELMESTRE
Autorité de sûreté nucléaire (ASN), directeur général adjoint, directeur de la communication et de l’information des publics

 

Pour l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l’année 2011 a été marquée par l’accident nucléaire de Fukushima. Cet accident majeur rappelle qu’en dépit des précautions qui peuvent être prises, un accident ne peut jamais être exclu. Clairement, il y a un « avant Fukushima » et un « après Fukushima ». En effet, cet accident pose des questions fondamentales qui vont bien au-delà de l’accident survenu sur l’installation de la société Tepco, au Japon.
Dans ce contexte, l’ASN a un rôle de premier plan à jouer en faveur non seulement du développement de la transparence en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection, mais aussi du développement d’une culture du risque chez nos concitoyens.

Retour au sommaire


August 2012 - Nuclear power in the future

The perception in 2012 of nuclear risks in France: Before and after Fukushima

Emmanuel RIVIERE
Institut TNS-Sofres, directeur du département Stratégies d’Opinion
and Alain DELMESTRE
Autorité de sûreté nucléaire (ASN), directeur général adjoint, directeur de la communication et de l’information des publics

 

For the French Nuclear Safety Authority (ASN), the Fukushima catastrophe marked the year 2011. This major event reminds us that the risk of such an accident can never be eliminated regardless of how many precautions are taken. There is, quite clearly, a “before” and an “after” Fukushima. Owing to this catastrophe, fundamental questions arise that reach beyond the accident at Tepco’s plant in Japan. In this context, the ASN has a leading role to play by fostering not only accountability in matters related to nuclear safety and radiation but also a “risk culture” among citizens.

Retour au sommaire


August 2012 - DIE ATOMENERGIE DER ZUKUNFT

Die Wahrnehmung des atomaren Risikos in Frankreich im Jahr 2012 : „ Es gibt ein Vor-Fukushima und ein Nach-Fukushima“

Emmanuel RIVIERE
Institut TNS-Sofres, directeur du département Stratégies d’Opinion
und Alain DELMESTRE
Autorité de sûreté nucléaire (ASN), directeur général adjoint, directeur de la communication et de l’information des publics

 

Für die französische Behörde für nukleare Sicherheit ( Autorité de sûreté nucléaire ), ASN, wurde das Jahr 2011 durch die Nuklearkatastrophe von Fukushima geprägt. Dieses verheerende Unglück zeigt, dass trotz der Vorsichtsmaßnahmen ein Unfall nie ausgeschlossen werden kann. Fest steht, es gibt ein „Vor- Fukushima“ und ein „Nach-Fukushima“. Tatsächlich stellen sich angesichts dieses Ereignisses grundsätzliche Fragen, die weit über den Unfall des Kraftwerks der Gesellschaft Tepko in Japan hinausgehen.

In dieser Sachlage kommt der ASN eine entscheidende Rolle zu, denn sie hat nicht nur die Entwicklung einer höheren Transparenz in Fragen der nuklearen Sicherheit und des Strahlenschutzes, sondern auch die Schaffung einer Risikokultur in der französischen Gesellschaft zu fördern.

Retour au sommaire


Agosto 2012 - El sector nuclear del futuro

La percepción del riesgo nuclear en Francia, en 2012. “Existe un antes y después de Fukushima”

Emmanuel RIVIERE
Institut TNS-Sofres, directeur du département Stratégies d’Opinion
y Alain DELMESTRE
Autorité de sûreté nucléaire (ASN), directeur général adjoint, directeur de la communication et de l’information des publics

 

Para la Autoridad francesa de Seguridad Nuclear (ASN), el año 2011 se vio marcado por el accidente nuclear de Fukushima. Este grave accidente demostró que a pesar de las precauciones que se pueden tomar, los accidentes no se pueden excluir por completo. Es evidente que hay un “antes de Fukushima” y un “después de Fukushima.” De hecho, este accidente plantea cuestiones fundamentales que van mucho más allá del accidente que se produjo en las instalaciones de la empresa Tepco en Japón.

En este contexto, la ASN debe desempeñar un papel preponderante, no sólo a favor del desarrollo de la transparencia en materias de seguridad nuclear y protección radioactiva, sino también del desarrollo de la cultura del riesgo entre la población francesa.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr