La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Août 2012- Le nucléaire du futur

Le projet ASTRID

Télécharger gratuitement l'article

par François GAUCHÉ
CEA, chef du programme Réacteurs de quatrième génération

 

ASTRID est l’acronyme d’Advanced Sodium Technology Reactor for Industrial Demonstration. Il s’agit donc d’un prototype de réacteur à neutrons rapides (RNR) refroidi au sodium d’une puissance suffisante pour être représentatif d’un démonstrateur électrogène industriel. Il sera le premier de ce type au monde à remplir les critères de la quatrième génération des réacteurs nucléaires. C’est un projet ambitieux qui s’inscrit dans le cadre des actions prévues par la loi française de juin 2006 sur la gestion durable des matières et des déchets nucléaires. Il prépare donc l’avenir énergétique de notre pays.

Retour au sommaire


August 2012 - Nuclear power in the future

The ASTRID project

François GAUCHÉ
CEA, chef du programme Réacteurs de quatrième génération

 

ASTRID, an acronym for “advanced sodium technology reactor for industrial demonstration”, refers to a prototype for a fast-neutron reactor that, cooled with sodium, breeds sufficient power for industrial purposes. It will be the first reactor of this sort in the world to meet the standards for “fourth-generation” nuclear reactors. This ambitious project, under a French act passed in June 2006 on the sustainable management of nuclear material and wastes, is preparing our country’s future in the energy field.

Retour au sommaire


August 2012 - DIE ATOMENERGIE DER ZUKUNFT

Das Projekt ASTRID

François GAUCHÉ
CEA, chef du programme Réacteurs de quatrième génération

 

ASTRID ist das Akronym aus Advanced Sodium Technology Reactor for Industrial Demonstration . Es handelt sich also um einen Prototyp des natriumgekühlten Reaktors schneller Neutronen, der von ausreichender Leistungskraft ist, um repräsentativ für einen industriellen Elektrizitätserzeuger zu sein. Er ist der erste dieses Typs in der Welt, der die Kriterien der vierten Generation von Kernreaktoren erfüllte. Es ist ein ehrgeiziges Projekt, das im Rahmen des französischen Gesetzes vom Juni 2006 zum nachhaltigen Umgang mit nuklearem Material und Atommüll verwirklicht wird.

Retour au sommaire


Agosto 2012 - El sector nuclear del futuro

El proyecto ASTRID

François GAUCHÉ
CEA, chef du programme Réacteurs de quatrième génération

 

ASTRID es la sigla en inglés del Reactor avanzado con tecnología de sodio para la demostración industrial. Se trata de un prototipo de reactor de neutrones rápidos (RNR) enfriado con sodio, de una potencia suficiente para poder ser considerado como un demostrador electrógeno industrial. Será el primero de su tipo en el mundo que cumple con los criterios de la 4ª generación de reactores nucleares. Se trata de un ambicioso proyecto que se inscribe en el marco de las operaciones previstas por la ley francesa de junio de 2006 sobre la gestión sostenible de las materias y residuos nucleares. De esta forma se prepara el futuro energético francés.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr