La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Août 2012- Le nucléaire du futur

Le réacteur AP 1000

Télécharger gratuitement l'article

par François HARARI
Vice-président et Managing Director de Westinghouse France-Benelux et Afrique du Sud
et
Carole CHAUVIN
Communications Lead, Westinghouse France

 

L’année écoulée a été difficile pour l’industrie nucléaire, notamment pour les entreprises cherchant à construire de nouvelles centrales. Il est inutile de rappeler les événements survenus à Fukushima, au Japon, en mars 2011. Ceux-ci auront un impact sur l’ensemble des projets nucléaires à travers le monde pour les années à venir, cela sous différentes formes. En ce qui concerne les projets AP1000 en Chine et aux Etats-Unis, aucune interruption n’a eu lieu, même si les inspections, réglementaires lors de la construction, sont devenues plus rigoureuses, traduisant les inquiétudes légitimes du public et des autorités de sûreté. Alors que les décisions concernant la technologie future sont déjà adoptées, Westinghouse est convaincue que les caractéristiques de sûreté passive de l’AP1000 sont désormais plus attractives. N’oublions pas que Westinghouse est à l’origine du concept de réacteur à eau pressurisée qui a été adopté pour la moitié des centrales nucléaires dans le monde et qui est celui de toutes les centrales françaises en activité aujourd’hui.

Retour au sommaire


August 2012 - Nuclear power in the future

The AP1000 reactor

François HARARI
Vice-président et Managing Director de Westinghouse France-Benelux et Afrique du Sud
and
Carole CHAUVIN
Communications Lead, Westinghouse France

 

The past year has been hard on the nuclear industry, in particular on the firms trying to build new plants. Needless to mention the March 2011 events at Fukushima in Japan, which will have an impact on all plans for nuclear facilities around the world for years to come. The AP1000 projects in China and the United States have not been interrupted even though the regulatory inspections during construction have become stricter — evidence of the legitimate preoccupations of both the public and authorities. Although decisions have been adopted about the future technology, Westinghouse is convinced that the AP1000’s “passive” safety makes it more attractive. Let us not forget that Westinghouse was at the origin of the concept of pressurized water reactors, an idea adopted for half the nuclear power stations in the world and for all the plants now active in France.

Retour au sommaire


August 2012 - DIE ATOMENERGIE DER ZUKUNFT

Der Reaktor AP1000

François HARARI
Vice-président et Managing Director de Westinghouse France-Benelux et Afrique du Sud
und
Carole CHAUVIN
Communications Lead, Westinghouse France

 

Das zurückliegende Jahr war für die Atomwirtschaft schwierig, insbesondere für die Unternehmen, die neue Kraftwerke zu bauen gedenken. Es erübrigt sich, an die Geschehnisse von Fukushima, in Japan, vom März 2011 zu erinnern. Diese werden unter verschiedensten Formen auf Jahre hinaus Auswirkungen auf sämtliche atomare Projekte in der ganzen Welt haben. Was die Projekte AP1000 in China und in den Vereinigten Staaten angeht, ist es zu keiner Unterbrechung gekommen, auch wenn die Überprüfungen, die in der Konstruktionsphase nach den Bauvorschriften vorgenommen werden, strenger geworden sind, um den legitimen Besorgnissen der Öffentlichkeit und der Sicherheitsbehörden zu entsprechen. Während die Entscheidungen zur zukünftigen Technologie schon getroffen sind, ist Westinghouse davon überzeugt, dass die  Eigenschaften von AP1000 hinsichtlich der passiven Sicherheit in Zukunft noch attraktiver sind. Vergessen wir nicht, dass das Konzept des Wasserdruckreaktors von W estinghouse stammt und für die Hälfte der Atomkraftwerke in der Welt übernommen wurde und für alle heute in Betrieb befindlichen französischen Kraftwerke bestimmend war.

Retour au sommaire


Agosto 2012 - El sector nuclear del futuro

El reactor AP1000

François HARARI
Vice-président et Managing Director de Westinghouse France-Benelux et Afrique du Sud
y
Carole CHAUVIN
Communications Lead, Westinghouse France

 

El año pasado fue un año difícil para la industria nuclear, especialmente para las empresas que buscaban construir nuevas centrales. No hace falta recordar la catástrofe de Fukushima, Japón, en marzo de 2011 la cual tendrá un impacto en los próximos años sobre todos los proyectos nucleares mundiales. Por su parte, los proyectos de AP1000 en China y Estados Unidos no han presentado ninguna interrupción, incluso si las inspecciones obligatorias durante su construcción se han vuelto más estrictas, lo cual refleja las preocupaciones legítimas de la opinión pública y de los entes reguladores de la seguridad. Aun cuando las decisiones sobre la tecnología futura ya se han tomado, Westinghouse cree que las características de seguridad pasiva del AP1000 ahora son mejores. Cabe recordar que Westinghouse está detrás del concepto de reactor de agua a presión que ha sido adoptado por la mitad de las centrales nucleares en el mundo, en particular por todas las centrales francesas actualmente en funcionamiento.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr