La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2013 - La bioéconomie, élément clé des transitions énergétique et écologique

Les perspectives de la biologie de synthèse dans la production de carburants issus de la biomasse

Par Vincent SCHÄCHTER
Total Énergies Nouvelles

 

La biologie de synthèse appliquée à l’ingénierie du métabolisme des microorganismes étend considérablement le spectre des biomolécules que l’on peut produire à partir des sucres, et bientôt à partir de la biomasse non alimentaire. Ce faisant, elle relie les marchés des biocarburants à ceux de la chimie via un tronc commun technologique, et démultiplie les voies de transformation possibles de différents types de biomasse en différents produits, permettant une plus grande flexibilité des stratégies de développement, et à terme des opérations industrielles. Cette ouverture est la bienvenue, à l’heure où l’environnement économique et sociétal n’est guère favorable aux biocarburants. Quelques années et des efforts de R&D significatifs restent nécessaires pour amener à maturité industrielle ces nouvelles voies vers des biocarburants avancés, qui seront les derniers bioproduits à passer les seuils de rentabilité hors subventions.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


February 2013 - The bioeconomy: keys to the transitions in energy and the environment

The prospects of synthetic biology for the production  of fuel from the biomass

Vincent SCHÄCHTER
Total Énergies Nouvelles

When applied to engineering the metabolism of microorganisms, synthetic biology produces a broad spectrum of biomolecules from carbohydrates and, in the near future, from the biomass in general. The markets for biofuels and for chemicals are thus hooked up through a common technological core. Synthetic biology also opens new possibilities for switching from different types of biomass to different products, thus allowing for more flexibility in development strategies and eventually in industrial operations. This opening is to be welcomed even though the economic and societal environments hardly favor biofuels. A few more years of R&D are needed to bring these new possibilities to industrial maturity. Advanced biofuels will pass the threshold at which  they become profitable  and  will no longer need subsidies.

Retour au sommaire


Februar 2013 - DIE BIOÖKONOMIE, EIN SCHLÜSSELFAKTOR DES ENERGETISCHEN UND ÖKOLOGISCHEN WANDELS

Die Perspektiven der synthetischen Biologie in der Produktion von Kraftstoffen auf der Basis von Biomasse

Vincent SCHÄCHTER
Total Énergies Nouvelles

Die synthetische Biologie, die Verfahren zur Konstruktion von Stoffwechselwegen in Mikroorganismen gefunden hat, erweitert beträchtlich das Spektrum der Biomoleküle, die sich auf  der  Basis  von Zucker  und bald  auch   aus  nicht  der Ernährung dienender Biomasse   herstellen lassen. Somit verbindet sie die Märkte der Biokraftstoffe mit denen der Chemie auf dem Wege einer gemeinsamen technologischen Grundlage und vermehrt die Möglichkeiten der Verwertung verschiedener Sorten von Biomasse zu  verschiedenen Produkten  um ein  Vielfaches,  und ermöglicht  eine  größere Flexibilität der Entwicklungsstrategien und in absehbarer Zukunft auch industrielle Projekte. Eine solche Perspektive ist sehr erwünscht, denn die aktuelle wirtschaftliche und gesellschaftliche Konstellation ist für Biokraftstoffe nicht besonders günstig. Einige Jahre und beträchtliche Bemühungen in Forschung und Entwicklung sind noch notwendig, um diese neuen  Verfahren zur Herstellung neuer Kraftstoffe zur industriellen Reife zu bringen. Es werden die letzten Bioprodukte sein, die die Rentabilitätsschwellen – abgesehen von jeder Subventionspolitik - überschreiten.

Retour au sommaire


Febrero 2013 - La bioeconomía, factor clave de la transición energética y ecológica

Las perspectivas de la biología sintética en la producción de combustibles provenientes de la biomasa

Vincent SCHÄCHTER
Total Énergies Nouvelles

La biología sintética aplicada a la ingeniería del metabolismo de microorganismos amplía enormemente el espectro de las biomoléculas que  se pueden  producir usando azúcares, y dentro  de  poco  a  partir  de  la  biomasa  no alimentaria.  Al hacerlo, se conecta el mercado de biocombustibles con el de la química a través de un tronco tecnológico común, y se multiplican las vías posibles de paso de diferentes tipos de biomasa a diferentes tipos de productos, lo que permite una mayor flexibilidad en las estrategias de desarrollo y, a cierto plazo, en las operaciones industriales. Esta apertura cae bien en un momento  en que  el  entorno  económico  y social  no es favorable a  los biocombustibles. Aún se  requieren unos cuantos  años  y algunos  esfuerzos  de  I + D para que  estos nuevos caminos hacia los biocombustibles avanzados lleguen a su madurez industrial. De esta manera los biocombustibles serán los últimos productos biológicos en pasar el punto de equilibrio económico sin subvenciones.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr